Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

AGDE - Quel avenir pour les campings municipaux du Cap d'Agde et de la Tamarissière ?

La Tama et la Clape sont historiquement les campings municipaux de la commune d'Agde.…

La Tama et la Clape sont historiquement les campings municipaux de la commune d'Agde. Depuis 1990, leur gestion était confiée à la SODEAL mais dés 2021, la mairie souhaite leur donner un nouvel élan.

Avec 490 emplacements classés 4* au coeur du Cap d'Agde et 700 emplacements classés 3* dans une pinède de 10 hectares, les campings de la Clape et de la Tamarissière ne manquent pas d'atouts.

Pour autant, leur gestion n'est pas une mince affaire. Entre la location des mobil-homes, chalets, tentes, l'entretien des aires de jeux, terrains de sports, piscine, laveries et la location de réfrigérateurs et d'emplacements de camping-cars, l'organisation de telles structures nichées dans la plus grande station balnéaire de France nécessitent de nombreuses compétences et une savante gestion. 

Au début des années 90, l'ancien maire PS Régis Passerieux en avait confié la gestion à la SODEAL, une société d'économie mixte nouvellement crée et ayant l'ambition d'appliquer une meilleure gestion que celle d'une régie municipale.

Trente ans après, les limites de la SODEAL semblent être atteintes et la mairie d'Agde souhaite franchir un nouveau cap tout en recentrant l'activité de la SODEAL sur la gestion des trois ports de la commune.
A l’issue d’une procédure de concession de service public, la nouvelle ambition de la ville était à l'ordre du jour du conseil municipal du 20 octobre 2020.

Un chiffre d'affaires en chute de deux tiers sur la saison 2020

L'actuel contrat de concession courant jusqu'en 2026 prévoyait un ensemble d’investissements de mise en conformité et d’investissements d’extension et de renouvellement générateurs de recettes (extension et remplacement de mobil-homes et de chalets, création d’une aire d’accueil de camping-cars). Or, il apparaî̂t notamment que la pandémie de la Covid-19 a grandement affecté la situation financière de la société qui a perdu, en ce qui concerne les campings qu'elle a à gérer, les deux tiers de son chiffre d'affaires environ.

Dans les conditions actuelles d'exploitation, l'actuel gestionnaire ne peut assumer les engagements qu'il avait pris dans le cadre de la délégation de service public. Si la commune se contentait de cette situation, il en résulterait un déséquilibre économique et financier de la concession et un vieillissement accéléré des équipements concédés” précise le maire d'Agde Gilles d'Ettore. Pour rappel, le camping de la Clape affichait en 2014 un chiffre d'affaires de 2,2 millions pour arriver à à peine 1,5 million ces dernières années.

La nécessité de faire évoluer l’offre de services

En outre, plusieurs facteurs socio-économiques, dont la concurrence accrue dans l’hôtellerie de plein air, les besoins nouveaux de la clientèle et la crise sanitaire, entraînent l’impérieuse nécessité de faire évoluer l’offre de services et de se réinventer. Par conséquent, la ville d’Agde a souhaité que de nouveaux investissements soient réalisés, afin de soutenir la dynamique de montée en gamme des équipements municipaux et de proposer des services renouvelés. “La SODEAL n'est pas en mesure d'assumer financièrement l'ambition que porte la ville et a demandé à mettre un terme amiablement à la convention en cours” indique le maire.

 Dans les prochaines semaines, la ville va donc lancer un appel d'offres adressé à de nouveaux candidats toujours dans le cadre d'une délégation de service public puisque la ville reste propriétaire des campings. Jusqu'à présent, l'actuel délégataire reversait 1,3 million d'euros à la ville et il en sera de même à minima pour le futur délégataire.

Les bijoux de famille en quête d'un nouveau souffle 

J’ai la conviction que ces deux bijoux de famille de la municipalité, qui sont bien placés, vont susciter l’intérêt de futurs gestionnaires qui seront mettre les moyens et les investissements nécessaires pour assurer la pérénité de ces outils touristiques qui sont en train de péricliter » note le maire pendant le débat du conseil municipal qui aura été animé par les interventions des conseillers minoritaires Fabienne Varesano, pour le rassemblement agathois et André Figueras, pour le groupe “Agde juste, verte, sûre”. 

 

Quid du personnel ?

Actuellement, 14 employés au sein de la SODEAL sont dédiés à la gestion des deux campings. Ils suivront le futur délégataire. 

Revivez cette séquence du conseil municipal en vidéo. 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

  1. Venant au camping de la Tama depuis de très nombreuses années car familial et simple sans piscine ce que nous recherchons , et tranquille ,aussi nous sommes très inquiets de ce que les transformations pourraient entraîner…. nous espérons que ce sera dans le bon sens et dans le raisonnable

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.