Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Culture & Loisirs

AGDE - Retour sur la soirée "Monsieur Lazhar"

En ce lundi soir, le réalisateur Philippe Falardeau et son acteur principal Mohamed Fellag, sont venus au Travelling présenter en avant-première leur dernier film : “Monsieur Lazhar”.       A Montréal, Bachir Lazhar, un immigré algérien, est embauché au pied levé pour remplacer une enseignante de primaire disparue subitement. Il apprend peu à peu […]

En ce lundi soir, le réalisateur Philippe Falardeau et son acteur principal Mohamed Fellag, sont venus au Travelling présenter en avant-première leur dernier film : “Monsieur Lazhar”.

 
 
 
A Montréal, Bachir Lazhar, un immigré algérien, est embauché au pied levé pour remplacer une enseignante de primaire disparue subitement. Il apprend peu à peu à connaître et à s’attacher à ses élèves malgré le fossé culturel qui se manifeste dès la première leçon. Pendant que la classe amorce un lent processus de guérison, personne à l’école ne soupçonne le passé douloureux de Bachir, qui risque l’expulsion du pays à tout moment…

 
Après “C’est pas moi, je le jure !”, “Monsieur Lazhar” est la seconde adaptation cinématographique d’une œuvre littéraire pour le réalisateur Philippe Falardeau, (la pièceMonsieur Lazhar de Evelyne de la Chenelière).

Le cinéaste nous offre ici un film réaliste et émouvant (sans tomber dans le pathos) à travers cet immigré algérien interprété par l’humoriste Mohamed Fellag. Concernant le statut de son personnage, P. Falardeau explique qu’il est avant tout un homme qui cherche à s’intégrer, comme n’importe qui : “[Bachir] représente cet “Autre” qui est avant tout un homme qui cherche des solutions non pas dans la religion ou dans la morale, ni même dans ses références culturelles au sens “ethnique”, mais dans une filiation de l’enseignement, dans notre rapport commun à la langue française et à la littérature, puis dans l’acte fondamental de communiquer.”

Mais l’intégration n’est pas le seul thème que le réalisateur a souhaité aborder : “C’est toute la question de la codification des rapports entre les enfants et les adultes en milieu scolaire. La question est extrêmement délicate et constitue un pivot dramatique dans le film.”

Pour le plus grand bonheur des enseignants présents dans la salle, le cinéaste ajoute : “Je considère que l’enseignement est un acte de résistance. Pour moi, les enseignants font partie des héros modernes. C’est plus une ode à cela qu’une critique du système d’enseignement.” Des enseignants qui ont salué la justesse et l’émotion du film qu’ils venaient de voir.

Même si le thème central de “Monsieur Lazhar” est assez grave, puisque Philippe Falardeau y aborde la question du deuil de manière frontale, il n’empêche que son film, censé refléter la vie, recèle également des moments de poésie et d’humour, notamment grâce à l’amour de la langue française et à des personnages directs et singuliers aux répliques bien senties.

La performance de M. Fellag ainsi que celle des enfants ont été saluées par tous. Un casting mis en avant, d’autant que les parents de la directrice de casting faisaient partie du public !
Philippe Falardeau, un homme brillant à l’humour percutant et très accessible, et son acteur, plus en douceur, plus mesuré, a exprimé le plaisir qu’il a eu à tenir ce rôle, à jouer avec les enfants et se désespère de voir son film rencontrer le public algérien démunie de salle de cinéma…

 
Merci à tous d’avoir été présents lors de cette séance spéciale et merci à ces deux hommes d’avoir fait le chemin jusqu’ici pour rencontrer le public agathois !
 

Le film sortira en France le 05 septembre et sera au Travelling dès le 12 septembre !

Retrouvez tous les films à l’affiche, consultez notre programme !

A très bientôt.

Cinéma Le Travelling – Infoline : 04 67 000 157

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.