Agde – Rodez : à cœur vaillant rien d’impossible, soyons fiers d’être agathois !

  Alors que dans les rangs des supporters de Rodez et d’Agde la pression…

 

Alors que dans les rangs des supporters de Rodez et d’Agde la pression monte et les pronostics vont bon train, les joueurs des deux équipes sont concentrés sur la rencontre aller du 1/8e de finale qui va les opposer dimanche à 15 h sur le stade du ROA .

Les deux équipes se connaissent bien pour avoir figuré dans la même poule l’an dernier. Les Agathois s’étaient incliné à deux reprises: 14-18 à l’aller (dans un match qu’ils avaient pourtant copieusement dominé mais ils avaient dû concéder cinq pénalités et un drop de l’ouvreur Jérôme Accorsi) et 11-21 au match retour (sept pénalités du même Accorsi en quarante minutes de jeu seulement).

Cette saison, l’équipe aveyronnaise, toujours aussi solide et complète dans toutes ses lignes, a terminé à la première place de la poule six avec 71 points dont 11 de bonus (14 victoires, 2 matchs nuls, 6 défaites, G.A. + 153) alors qu’en poule cinq le ROA finissait la phase qualificative en deuxième position derrière Nîmes, totalisant 68 points dont 12 de bonus (13 victoires, 2 nuls, 7 défaites, G. A. + 207)

Deux bilans comparables mais dimanche dernier, en 1/16e de finale, les Agathois ont franchi avec beaucoup de brio l’obstacle Haut-Garonnais de la Vallée du Girou (29-8) alors que les Ruthénois ont peiné pour éliminer difficilement les Catalans de l’Etoile Sportive Catalane (9-6), perdant en route Jérôme Accorsi, pris par la patrouille et exclu du terrain suite à un carton rouge.

Un vrai coup dur pour les Aveyronnais qui devront désormais se passer des services de ce redoutable buteur mais il ne faut pas croire pour autant qu’ils renonceront à leur objectif déclaré : la montée en Fédérale 1, facilitée par leurs infrastructures, leur recrutement et leurs moyens financiers.

Il ne faut pas se faire d’illusion, fidèles à leurs bonnes habitudes, ils seront déterminés et difficiles à manœuvrer, y compris sur la pelouse du stade Michel Millet.

Le ROA de son côté est le Petit Poucet de la compétition mais ça ne l’empêche pas d’avoir de l’ambition et de rivaliser avec les meilleures formations. L’équipe fanion est, depuis sa performance réalisée à Céret, dans une bonne dynamique avec quatre succès consécutifs, marquant douze essais pour n’en concéder que trois, commettant de moins en moins de fautes et produisant un rugby complet d’excellente qualité.

Le groupe est toujours aussi soudé et solidaire, il connaît un pic de forme et enregistre le retour du 2e ligne Rémi Ferrandez et de l’ailier Yannick Ortéga, remis de leurs blessures. Les joueurs sont sérieux, appliqués et ont un mental à toute épreuve.

Quant à l’équipe B, elle donne entière satisfaction, elle aussi, et depuis le début de la saison : elle a terminé 1ère de sa poule (18 victoires pour seulement quatre défaites) et s’est brillamment qualifiée dimanche dernier contre la redoutable équipe de Tulle (18-16) pour disputer un 1/8e de finale contre son homologue de Céret, ce dimanche à 14h, sur le stade de Mateille, à Gruissan.

Les supporters du club ont bien de la chance même s’ils devront, comme dimanche dernier, se partager entre les deux formations pour les soutenir et les encourager en scandant plus fort que jamais « Allez le ROA ! » afin qu’elles prolongent encore leur belle aventure en phase finale du championnat de France.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.