Ambition…….une patate chaude ! .. par Raymond Chouquer

Les nouveaux élus, maire et adjoint ont revêtu samedi dernier l'écharpe tricolore ... tant…

Les nouveaux élus, maire et adjoint ont revêtu samedi dernier l’écharpe tricolore … tant convoitée.
Après l’émotion , la fierté , passons maintenant à la réalité.
S’ investir dans l’action municipale pour être le valet de son égo …. Cela ne suffit pas !
– avoir le soucis de l’administré
-avoir toujours à l’esprit l’intérêt général …. Cela demande de l’abnégation, de la passion , mais surtout :
De la compétence.
Gérer une municipalité n’est pas à la portée du premier ambitieux venu !
L’ambition est noble lorsqu’elle s’accouple avec « compétence ».
On peut constater que souvent « les hommes ont les yeux plus gros que leur ventre » , que leur ambition est loin d’être à la hauteur de leur prétention !
Monsieur le maire ces propos , aujourd’hui , ne s’adressent pas à vous. Aucun procès d’intention.
L’incompétence se révèle, uniquement, avec le temps.
Symboliquement : aujourd’hui vous n’avez livré aucune bataille , donc perdu aucune guerre !
La jeune mariée , la nouvelle municipalité , n’a pas reçu que des roses !
Monsieur l’ex maire , généreusement sans le vouloir, a légué aux miraculeux élus quelques patates chaudes !
« Mutcho caliente »
L’une d’entre elle: la cabananisation de la côte ouest.
Constatons que des intérêts privés concordants peuvent faire la pluie ou le beau temps!
Le lobby « côte ouest » entr’ autre ,  a porté «  le coup de grâce » à une municipalité qui avait déjà , pas mal de plomb dans l’aile…!
Pour moi , la loi à été involontairement complice dans cette mise a mort républicaine.
Je pense qu’aux élections municipales , seuls les résidents permanents et les « étrangers » qui habitent depuis un certain temps dans la cité , peuvent désigner leurs élus .
Revenons, non pas à nos moutons… mais à la patate chaude !
Les anciennes municipalités ont laissé faire … ont été plus ou moins complices d’une urbanisation sauvage incontrôlée
Aujourd’hui , le jeune maire … de 54 ans , doit relever le défit.
Dans le cadre de la loi , comment résoudre cette situation de « non droit ».
Aujourd’hui la machine à compromis est grippée !
Mr Monédero est assis « le cul entre deux chaises » .
-Entre le préfet et des propriétaires, qui ont peut les comprendre …. Veulent légitimer une situation qui a ce jour est illégitime …! Pour la plupart d’entre eux !
Soyons réalistes… Demain à Vias, ni le préfet , ni le maire , ne raseront gratis!

Raymond Chouquer

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.