ArtLabCity en Agde : quand l'art contemporain se conjugue avec le patrimoine

Intersites ATP (Architecture Territoire Paysage), en partenariat avec la Ville d’Agde, propose ArtLabCity, un rendez-vous artistique « grande échelle » jusqu’au 19 septembre 2021.

Au gré de leurs déambulations dans le cœur historique de la ville, du parvis du Moulin des Évêques aux arches de la Maison du cœur de ville, en passant par la place Jean Jaurès ou Molière… les passants peuvent admirer près d’une trentaine de sculptures principalement en acier, mais aussi pour certaines en bois, créées par 12 artistes triés sur le volet. Un plan reprenant l’ensemble des parcours est disponible, en version papier, à l’Office de Tourisme ainsi que dans les principaux points d’accueil de la ville.

Structure spatiale

Pour la direction des affaires culturelles de la ville d’Agde, « les œuvres exposées ont toutes un point commun : celui de structurer l’espace pour en offrir une autre lecture, par le biais soit de formes géométriques plus ou moins complexes, soit d’un travail sur les lignes, les vides et les pleins ». Un rendez-vous artistique unique, en attendant la réouverture des salles d’exposition et des musées !

1 parcours, 12 artistes

Au gré de leur promenade, les amateurs d’art peuvent rencontrer Chantal Atelin avec ses « architectures du vide » ; Bruno Bienfait, pour qui « l’environnement naturel est une source essentielle » ; Dominique Coutelle, qui part à « la conquête de l’espace » ; Bernard Didelle qui considère que « la géométrie est au service de l’espace et du temps » ; Maurice Hache qui « s’approprie les lignes » ; Carine Hullo dont le thème est « l’origami et le pli pour dessiner un nouvel espace ». Ils peuvent s’arrêter bavarder avec Pierre Martin Pima qui pratique « l’art du vide et du plein » ; Richard Pol qui a foi en la « simplicité des volumes », Bogumila Strojna , pour qui « Less is more » ; Arancha Tejedor avec « sa mémoire des territoires » ; Helen Vergouwen dont les « formes géométriques [servent de] supports des émotions » et Sébastien Zanello qui a pour inspirations « le cube et la ligne ».

Focus sur Arancha Tejedor : une approche cartographique et cadastrale, sur fond de souvenirs personnels

AranchaTEJEDOR4

Son travail s’appuie sur une exploration des lignes et de leurs pouvoirs organisateurs de l’expérience visuelle. Pour la plasticienne, les cartes ne sont pas que des relevés passifs d’informations, mais ils sont chargés de valeurs idéologiques. « J’ai souhaité mettre en œuvre un imaginaire de la cité d’Agde et de ses espaces géographiques, une représentation mentale du paysage sous forme de cartes et de plans ». Ses œuvres sont visibles place Jean-Jaurès ainsi que dans son atelier au 2 place Molière.

Michel Vienne, président d’ArtLabCity, évoque sa structure…

« C’est une association loi 1901, française, à vocation européenne, qui réunit des plasticiens qui font de la sculpture monumentale contemporaine.

Nous avons choisi ici de travailler sur l’abstraction. C’est une démarche qui nous intéresse beaucoup dans la question de savoir si l’espace public peut être notre musée. Tel est l’objet de l’association ! Il ne s’agit pas de mettre une sculpture dans différents endroits remarquables, ou privilégiés, mais véritablement de concevoir un parcours qui sera, au fond, l’équivalent d’un musée.

MichelVIENNE

La fondation ArtLabCity, sous l’égide de la Fondation de France, a pour but d’avoir des mécènes, et de pouvoir continuer de construire des sculptures grande échelle. L’idée aussi est de pouvoir rendre itinérantes les expositions dans l’espace public. Cela permet à de jeunes sculpteurs d’expérimenter des maquettes, de faire des études comparées, que l’on va réaliser à grande échelle par la suite avec des entreprises. »

Suite du parcours artistique…

Dès que les conditions sanitaires le permettront, une exposition de sculptures à petite échelle sera présentée à l’espace Molière, et des réalisations seront disséminées dans d’autres lieux culturels de la ville. Afin de compléter l’immersion au cœur des œuvres, des visites guidées seront aussi proposées. Les établissements scolaires et les centres de loisirs ne seront pas en reste, car de nombreuses animations culturelles et pratiques artistiques vont être proposées.

Agde, site de métiers d’art

Lors de leur parcours d’art contemporain dans les rues du centre historique, les visiteurs peuvent en profiter pour découvrir ou redécouvrir les ateliers de 27 artistes locaux. Designer, plasticiennes, céramistes, joaillier, sculpteurs, accessoiriste de théâtre, créatrices de mode, graveur, encadreur d’art, sérigraphe et maroquinier sont installés dans des ateliers entre la rue Honoré Muratet et les Halles. A découvrir aussi, de nombreux monuments historiques, via l’application Baludik ou en compagnie du guide conférencier de la mission patrimoine. 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

  1. Aucune conjugaison possible de tels horreurs métalliques aux pieds des remparts.
    Il faut vraiment manquer de goût.

  2. Très belle initiative visant à mieux faire connaitre la sculpture monumentale et les artistes ainsi que la Ville d’Agde, grâce à un parcours libre, original et accessible à tous , Ce “Parcours d’artistes” incite à une ré-appropriation de l’espace public par le citoyen, contribue à une démystification de l’Art abstrait et constitue une animation urbaine bien nécessaire en ces temps de confinement…
    Toutes mes félicitations & bon succès à ArtLabCity, ainsi qu’à la Ville d’Agde dont les trésors cachés et la convivialité méritent le détour…

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.