L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Economie

BESSAN - Collection Michel Sabatéry

Il y a environ 1 600 000 ans. … Près de Pézenas, à Lézignan-la-Cèbe, il y a un volcan, dont l'éruption date de 1,57 million d'années. Une carrière a été ouverte, il y a déjà longtemps, et l'on y exploite (ou exploitait) le basalte. Des ossements ont été découverts, il y a quelques années, sous […]

Il y a environ 1 600 000 ans. … Près de Pézenas, à Lézignan-la-Cèbe, il y a un volcan, dont l'éruption date de 1,57 million d'années. Une carrière a été ouverte, il y a déjà longtemps, et l'on y exploite (ou exploitait) le basalte. Des ossements ont été découverts, il y a quelques années, sous la coulée de lave ; ce qui signifie qu'ils étaient déjà là au moment de l'éruption. Au milieu de ces ossements ont été trouvés des galets, grossièrement taillés pour servir d'outil ; preuve de l'existence d'hommes, dans la région, à cette époque.

Il y a environ 690 000 ans. … Entre Bessan et Saint-Thibéry, le volcan des Monts-Ramus a fait éruption. Une première éruption à caractère explosif a formé un ou plusieurs monts composés essentiellement de pouzzolane et de tuf. La dernière éruption date d'environ 690 000 ans, et concerne une coulée de lave basaltique. Cette coulée, en refroidissant, a donné un plateau d'une dizaine de mètres d'épaisseur en moyenne. … Le basalte de ce plateau est exploité depuis que l'homme utilise des pierres pour la construction des maisons ; c'est à dire depuis des milliers d'années. Pour exemple, les fondations des maisons situées sur l'oppidum de la Monadière (Bessan) sont en basalte, et datent d'environ 2 600 ans. … A l'origine, pour prendre du basalte, l'homme creusait des trous en surface. … Depuis environ un siècle, la coulée de lave est exploitée industriellement. En taillant les blocs de basalte on a obtenu des pavés de rues, que l'on trouve dans quelques villes du Midi. En concassant les blocs, on a eu des graviers, de différents calibres, utilisés pour le revêtement des routes. Plus récemment, des blocs ont été sciés en tranches pour servir de revêtement aux rues piétonnes du Cap d'Agde, etc. Enfin, des blocs sont utilisés entiers, pour les digues de protection en mer. … Aujourd'hui, pour faire écrouler la roche, on perce des trous verticaux d'une dizaine de mètres de profondeur, depuis la surface, avec une sorte de grosse perceuse ; des trous que l'on rempli d'explosif. … Dans la première moitié du 20ème siècle, pour faire écrouler la roche, les ouvriers creusaient des galeries, dans la couche d'argile qui est en dessous de la couche de basalte. On appelait ça des sous-caves. … C'est en creusant l'une de ces galeries, qu'en 1948, des ouvriers ont trouvé un squelette humain. Un squelette qui avait forcément au minimum 690 000 ans, puisqu'il se trouvait pris dans une couche argileuse, une cinquantaine de centimètres sous la coulée de lave ; et loin de l'extrémité du plateau. … Malheureusement, ne mesurant pas l'importance de la découverte que venaient de faire les ouvriers, ou craignant un arrêt de l'exploitation, le chef d'équipe donna alors l'ordre de jeter ce squelette avec les déchets de carrière. … Qu'ont retenu les ouvriers présents, que j'ai interrogés ? Que le squelette était en position horizontale ; qu'il était grand ; qu'il avait les dents usées. … Que peut-on dire des hommes de son époque ? Ils étaient chasseurs, donc nomades ; obligés de suivre les troupeaux d'animaux sauvages. Ils étaient encore incapables d'utiliser le feu, et mangeaient cru. Ils pêchaient quand ils en avaient l'occasion. Ils pratiquaient la cueillette de fruits, d'herbes, etc. Ils fabriquaient des armes et des outils en pierres taillées très rustiques. Ils s'habillaient de peaux de bêtes. Quand c'était possible, ils dormaient à l'abri de parois rocheuses, faute de quoi ils devaient fabriquer un abri de fortune. …

… La suite sur le numéro 2 de mon livre POUR RIRE ET POUR PLEURER. NB : Sur le numéro 1, qui sort début mai, vous trouverez les explications sur le travail de la carrière des Roches Bleues au début de 20ème siècle. 

Vous pouvez revoir l'article sur son livre “Pour rire et pour pleurer”.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.