BESSAN - Entretien avec Emilie Féliu, conseillère municipale déléguée au Patrimoine de la ville de Bessan

Vous avez en charge le patrimoine au sein de la municipalité, quelles missions cela…

Vous avez en charge le patrimoine au sein de la municipalité, quelles missions cela représente concrètement ? J’ai le plaisir, depuis l’élection de l’équipe « Ensemble pour Bessan » en 2014, d’être conseillère municipale déléguée au Patrimoine. Une compétence directement liée à l’action culturelle de la ville. La mise en valeur du patrimoine est un maillon important de la politique municipale, contribuant à une prise de conscience populaire de la richesse locale et à l’amélioration du cadre de vie. Cette mission est de grande envergure et je m’y investis pleinement, avec passion. Concrètement, je propose différents projets afin d’améliorer la visibilité architecturale de Bessan, d’accompagner des initiatives associatives ou individuelles en faveur de son développement, d’établir des relations de travail et solliciter des échanges avec les partenaires institutionnels tels que la communauté d'agglomération Hérault Méditerranée, l’office de tourisme intercommunal ou encore les différents services départementaux et régionaux.

 

Quels ont été les projets que vous avez portés jusqu’ici ? Dans le cadre de cette délégation, tout était à construire. Alors, j’ai commencé par mobiliser les Bessanais intéressés par le patrimoine local. Ainsi, je me suis attachée à favoriser la création d’une association du patrimoine et à soutenir son fonctionnement et ses différents projets. Aujourd’hui, cette association regroupe plus de 80 membres et porte de beaux espoirs pour Bessan. J’ai également impulsé différentes actions en faveur de l’église Saint-Pierre, un des monuments emblématiques du centre historique. D’abord, une extension de sa protection au titre des monuments historiques, pour en assurer la sauvegarde à travers le temps. Ensuite, un inventaire du mobilier pour en déterminer la qualité et la quantité. Et dernièrement, l’accord pour une opération de restauration sur une peinture sur bois qui va prochainement débuter tout comme une étude sur la charpente peinte pour la dater avec précision (dendrochronologie). La ville a également favorisé la réalisation de fouilles archéologiques programmées pendant plusieurs années, sur le site de la Monédière permettant de découvrir l’ampleur et le rôle de l’implantation des grecs dans le secteur.

 

D’ici la fin du mandat, quels sont ceux qui vous souhaiteriez voir aboutir ? Je souhaite réellement que l’opportunité d’être élue me permette de faire évoluer significativement et positivement la perception des habitants envers notre patrimoine, leur patrimoine. Je désire vivement que toutes les actions engagées aboutissent telles la restauration de la peinture sur bois permettant de mieux comprendre l’histoire de la construction de l’église Saint-Pierre ou encore que les fouilles archéologiques favorisent une meilleure connaissance de l’implantation des civilisations grecques à Bessan. Dans les projets à venir, je peux aussi évoquer l’acquisition du moulin Bladier, afin de proposer ensuite des travaux de consolidation et d’en limiter enfin l’altération. Parler de réhabilitation serait illusoire, mais proposer un aménagement du site pour que les Bessanais puissent venir le découvrir ou le redécouvrir en toute sécurité lors de visites commentées serait pour moi une grande fierté. Enfin, j’espère arriver d’ici 3 ans  à faire naître un espace entièrement dédié au patrimoine local afin de le mettre en valeur, de le transmettre aux plus jeunes et le faire découvrir au plus grand nombre. A suivre…

 

Entretien extrait du dernier Journal de la Tuque, édition municipale.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.