Bessan : l'âme bessanaise au cœur de la traditionnelle cérémonie du bouquet

Lors de la fête locale de la Saint-Laurent, la traditionnelle cérémonie a rappelé les valeurs identitaires de ces festivités qui perdurent.

© Ville de Bessan

En présence de Stéphane Pépin-Bonnet, maire de Bessan, et des membres de son conseil municipal, le père Jean Barthès a béni l’âne sur le parvis de l’église Saint-Pierre. De nombreuses personnalités avaient fait le déplacement pour assister à cette cérémonie, dont des parlementaires, conseillers départementaux, maires et autres élus. On a pu remarquer la présence d’élus des villes jumelées de Remich et de Bessans (en Savoie)…

La jeunesse bessanaise représentée

Les trois demoiselles d’honneur ont procédé à la symbolique remise des bouquets, et les drapeaux occitans et français ont été brandis par les deux chefs de jeunesse. Un moment traditionnel où, sur les sons de la peña locale, l’âne ainsi que le petit âne ont été acclamés par le public.

Ceremonie des bouquets 4
© Ville de Bessan

L’âme bessanaise

Le maire a également rappelé les nombreuses valeurs de cette fête ainsi que la nécessité de pérenniser ces traditions en assurant la transmission à la jeunesse. Des distinctions ont été décernées cette année à Thibaud et Josian Aris, Philippe Nespoulous, Hervé Franco, l’équipe des vétérans de l’As bessanaise football et l’association Fishing Therapy. Cette cérémonie s’est poursuivie avec l’interprétation de la chanson de Bessan par Cédric Fernandez, de l’hymne national par Robert Guichou et enfin par un apéritif animé par Franck Bosca.

Ceremonie des bouquets 1
© Ville de Bessan
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.