Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Bessan - Local vacant, emplacement chaland, recherche initiative pour retour sur investissement

 Local vacant, emplacement chaland, recherche initiative pour retour sur investissement Cet article pourrait avoir…

 Local vacant, emplacement chaland, recherche initiative pour retour sur investissement

Cet article pourrait avoir sa place en rubrique «petites annonces immobilières» dans la presse. En effet, voici deux ans, la Commune préemptait un studio de 13 mètres carrés sis 23 Grand’rue pour 20.000€ hors frais de mutation (soit 1538€/m2 en principal) 

Cette acquisition était motivée en séance du Conseil municipal du 1er octobre 2008 en vue de rassembler en un seul lieu les poubelles d’un segment de la Grand’rue. En centre-ville, il arrive souvent que les habitants ne disposent ni de cour, ni de jardin ni de garage pour entreposer les bacs jaunes et verts toute une semaine durant. C’est pourquoi, les élus du groupe de la minorité municipale avaient acté cette acquisition dans son principe non sans objecter le prix relativement élevé de la transaction d’autant que les lieux étaient occupés.

Peu de temps après, eu égard aux contraintes que cet aménagement engendrait en terme de mise aux normes de sécurité (notamment pour éviter un incendie) et des inconvénients en terme de salubrité sur un axe chaland, le groupe « Bessan en avant » proposait d’envisager une autre affectation pour ce lieu acheté en studio d’habitation plutôt que celle d’un local à poubelle.

Oppositions riment toujours avec propositions  

Ayant à cœur de toujours proposer et non de s’opposer, déjà, le groupe émettait des propositions d’actions concrètes :

Ainsi, déjà il y a deux ans, le groupe proposait toute une série de solutions simples agrémentées de photos . «Bessan en avant» suggérait de réaliser un point de collecte couvert à tel endroit, d’en couvrir d’autres déjà existants et surtout d’étudier la faisabilité pour réaliser des colonnes enterrées en lisière de la rue de l’Hospice sachant que ce procédé de collecte (s’il nécessite un minimum d’investissement) s’avère satisfaisant dans d’autres villages de même démographie que le nôtre.

L’ensemble de ces propositions peut être lu et les photos d’illustrations visionnées à partir du lien suivant :

https://www.herault-tribune.com/articles/5505/collecte-des-dechets-menagers-et-reglementation-des-solutions-existent/

Initiative enrayée, logement supprimé, capital sommeillant

Concernant la destination du local acquis au 23 Grand’rue, le groupe préconisait une autre affectation que celle du dépôt de déchets en rez-de-chaussée d’un immeuble d’habitation et à proximité de commerces. Ce local serait plus utile s’il connaissait une autre affectation. Ces lieux pourraient soit être destinés soit à un commerce, soit à l’antenne d’une société de services (pour services à la personne notamment, il y a un besoin) ou d’un logement pour personne isolée ou de passage (par exemple une escale solidaire). Deux ans après avoir enrayé l’initiative d’un acquéreur (puisque préemption),deux ans après avoir supprimé un logement occupé par un habitant aux revenus modestes, deux ans après avoir immobilisé des capitaux pour rien… la minorité appelle la majorité à réviser son choix.

Gilbert Sanchez, Céline Lambert, Véronique Autin, Olivier Goudou   Conseillers municipaux du groupe «Bessan en avant ave vous»


 

 uu(3)


Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.