Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

BEZIERS - ACCORD POUR L'EMPLOI DANS LE SECTEUR MEDICO-SOCIAL par Brice BLAZY Conseiller Municipal - Représentant RPF Officiel

ACCORD POUR L’EMPLOI DANS LE SECTEUR MEDICO-SOCIAL Dans le Biterrois, on marche sur la…

ACCORD POUR L’EMPLOI DANS LE SECTEUR MEDICO-SOCIAL

Dans le Biterrois, on marche sur la tête.
Incroyable mais vrai, le sous-préfet est le seul à soutenir un projet original et efficace qui a pour objectif de lutter contre les emplois précaires, voir même la création d’emploi lors de la signature d’un contrat avec la coopérative d’intérêt collectif vendredi 29 avril en sous-préfecture.

Malgré cette initiative heureuse, je constate que les élus en charge du Biterrois ont brillé par leur absence lors de la signature et leur absence de soutien.

Aucun élu de l’Agglomération de Béziers, aucun élu de la ville de Béziers et l’absence du député.

Il est vrai que les combats politiciens stériles entre l’agglo et la ville de Béziers, les crottes de chiens du maire de Béziers et les turpitudes politiciennes du député au sein du parti « les républicains » semblent plus importants à leurs yeux que l’économie du bassin d’emploi. Je ressens un sentiment de honte vis-à-vis de nos concitoyens et de colère face à cette situation.

Le sous-préfet serait-il le seul institutionnel à être lucide pour l’essor économique du Biterrois ?
Cela étant dit que chacun sache que je m’associe à cette démarche et soutiens totalement l’Etat dans cette démarche locale utile et créatrice d’emplois

Brice Blazy
Conseiller municipal gaulliste d’opposition
Conseiller Communautaire
RPF Officiel


Béziers : une initiative pour sécuriser l’emploi

Trois associations ont signé un contrat avec la coopérative d’intérêt collectif, fondée par Mélanie Thierry.

Un accord a été signé à Béziers pour un travail médico-social plus sûr.

Ce vendredi 29 avril était un grand jour pour Mélanie Thierry. En sous-préfecture, la fondatrice de la coopérative d'intérêt collectif au service de l'emploi dans le médico-social, signait un accord avec trois associations du département, en présence du sous-préfet, Christian Pouget. Sont concernées les associations Adages, l'APEI du grand Montpellier ainsi que l'APEAI de Béziers qui génèrent à elles trois plus de 2 000 emplois dans l'Hérault. Mélanie Thierry explique que cet accord a “pour objectif de lutter contre la précarité et sécuriser l'emploi dans le médico-social.”

Des CDD qui pourraient devenir des CDI

Et Louis Boyer, président de l'APEAI de Béziers de détailler les modalités de l'accord : “La coopérative emploiera du personnel en CDD qui sera à la disposition des associations partenaires, notamment pour effectuer des remplacements. À terme, ces emplois pourront se transformer en CDI.”

Le sous-préfet : “Une initiative privée, soutenue par l'État”

Pour le sous-préfet, qui soutien le projet depuis le début, “c'est une belle histoire. Cette initiative privée, soutenue par l'État, va offrir de nombreuses possibilités d'emploi.” Tout en rappelant la récente montée des chiffres de la croissance au niveau national, Christian Pouget affirme que l'on est “sur une pente plutôt positive en ce qui concerne l'emploi.” Pour l'instant, 70 personnes vont être employées par la coopérative, mais selon Louis Boyer, “d'autres associations vont se rallier au projet.”

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.