Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

BÉZIERS - De lourdes peines de prison pour les agresseurs de policiers

  Auteurs de l'agression de policiers lors d'un contrôle routier le mois dernier, quatre hommes ont…

 

 

Auteurs de l'agression de policiers lors d'un contrôle routier le mois dernier, quatre hommes ont été condamnés cette semaine par le Tribunal de Grande Instance de Béziers à des peines de trois ans de prison dont au moins deux ferme et maintenus en détention.

Dans la nuit du 22 au 23 août, un équipage police secours de Béziers décide de contrôler un véhicule qui zizague. Quatre individus se trouvent à bord et n'apprécient pas le contrôle des forces de l'ordre.

Dés le début du contrôle, les policiers constatent que les individus sont ivres et agressifs. Le conducteur est contrôlé positif à l'éthylotest et les trois passagers s'interposent alors à son interpellation.

Malgré l'arrivée de renforts policiers, l'altercation est violente et six policiers sont blessés dont un plus sérieusement, victime d'une double fracture du nez, de la pommette, du plancher orbital et des dents cassées. Dans la bagarre, le conducteur réussit à prendre la fuite mais les trois passagers violents sont interpellés.

Rapidement, ce dernier sera interpellé à son tour. les quatre comparses sont âgés de 25 à 30 ans et sont originaires du département. Les analyses révéleront qu'ils avaient consommé alcool et drogue.

Cette semaine, l'affaire passait au tribunal. « Nous sommes incapables de dire qui a fait quoi. Nous ne pouvons être sûr que d'une chose : il y a une coaction. Et dans pareil cas, puisque je démontre la coaction, c'est la même peine pour tout le monde », a requis le procureur de la République de Béziers, Raphaël Balland.

Lors de l'audience, les prévenus ont nié les faits, déclarant au contraire avoir eux-mêmes subi des interpellations violentes de la part des policiers. 

Une défense qui n'aura pas convaincu le tribunal. Le conducteur, âgé de 30 ans, a été condamné à 3 ans d'emprisonnement dont 9 mois de sursis probatoire, avec notamment obligation d'indemniser les victimes, de se soigner et interdiction de fréquenter les débits de boisson. Les 3 autres hommes ont été condamnés à 3 ans d'emprisonnement dont un an avec sursis probatoire.

De lourdes peines à la hauteur de la gravité des faits pour les syndicats de police mais « bien au-delà de l'exemple, on est dans la caricature », pour les avocats de la défense qui ont décidé de faire appel de cette décision.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.