Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

BEZIERS - La Libre Pensée a invité les candidats aux élections à s’exprimer sur la laïcité

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2020Durant la campagne des élections municipales de mars 2020, le journal permet à…

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2020

Durant la campagne des élections municipales de mars 2020, le journal permet à chaque liste de publier ici leurs communiqués de campagne afin que chaque électeur puisse avoir accès à un maximum d'informations afin de se forger sa propre opinion. 

Ces publications sont donc externes à la production de la rédaction.

Elles n'engagent que leur auteur et non la rédaction.

Cette rubrique est ouverte à toutes les listes officiellement candidates.


La Libre Pensée a invité les candidats aux prochaines élections municipales à s’exprimer sur la question de la laïcité lors d’une conférence de presse qui s’est tenue ce lundi 2 mars à Béziers.

Trois listes étaient représentées :

Christophe Benoit (groupe Libre Pensée Béziers et environs) : La Libre Pensée mène une action depuis 2014 sur la question de la crèche chrétienne installée dans la mairie par Robert Ménard tous les ans, en dépit de ses 4 condamnations depuis 2016. Nous voulons en finir avec la division des Biterrois sur des critères communautaristes, avec le choc des civilisations. Tout cela ne peut conduire qu’à l’affrontement entre communautés. Ce qui est en cause ici, ce n’est pas la crèche, c’est une crèche chrétienne dans la mairie, c’est la provocation politique d’un maire qui n’hésite pas à violer la loi de 1905 de façon répétée pour imposer par le fait accompli sa théorie du grand remplacement, et stigmatiser les musulmans, les immigrés. La loi de 1905 est une loi de paix civile et de liberté, la liberté de croire ou de ne pas croire, qui doit être un choix individuel dans lequel les politiques n’ont pas à s’immiscer. Une crèche est un signe religieux qui n’a pas sa place dans une mairie, il y a tellement de place ailleurs. Cette question est importante pour la vie de notre cité, il nous a paru important d’inviter les candidats aux prochaines élections municipales pour qu’ils puissent exprimer leur point de vue sur cette question :

Pascal Resplandy pour « De l’audace pour notre ville ! » » : Dans notre programme, nous sommes pour le respect strict de la loi de 1905. La religion est un produit inflammable, et Ménard met le feu aux poudres. La laïcité est essentielle à l’équilibre de notre République, donc pas de crèche dans la mairie. Par contre, il faut restaurer la crèche de Fonséranes, mais il n’est pas nécessaire de mettre une crèche dans la mairie.

Jean-François Dubremetz pour « Béziers citoyens » : Il y a une loi, il faut la respecter. La question ne devrait pas se poser ! Il ne faut pas de manifestation religieuse dans une mairie. Ménard attise le feu. Le grand défenseur de la chrétienté qu’est Ménard a du mal à appliquer un de ses commandements : « aimez-vous les uns les autres ». Il faut rétablir les conditions du « vivre ensemble » qui est mis en cause.

Magali Crozier et Marc Sureau (LFI) pour « Béziers en commun » : La constitution stipule que « Tous les hommes naissent libres et égaux en droits ». La Laïcité doit faire consensus, ainsi que les principes républicains « liberté, égalité, fraternité ». Il y a un droit de critiquer les religions, mais pas de stigmatiser les individus qui y adhérent. Les élus de « Béziers en commun » s’engagent à ne mettre aucun signe ostentatoire religieux dans la mairie, à ne prendre part à aucune fête religieuse, à ne pas organiser de messe ou procession dans les manifestations publiques, et à ne pas donner plus aux écoles privées que la loi Debré nous impose. En rupture avec l’ obsession pseudo identitaire de Ménard, nous cesserons les campagnes destinées à faire grandir un sentiment de peur et les fantasmes, la vrai insécurité est l’insécurité sociale, et parmi les mesures il faut mettre l’Ecole et l’éducation au coeur des préoccupations comme moyen de lutter contre l’obscurantisme, et rétablir nationalement la mission de vigilance contre les dérives sectaires récemment supprimée par le gouvernement.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.