BEZIERS - LES REINES DU NIL AU NOUVEL EMPIRE CONFÉRENCE DE CHRISTIAN LEBLANC le 21 Mars 2015

BEZIERS - LES REINES DU NIL AU NOUVEL EMPIRE CONFÉRENCE DE CHRISTIAN LEBLANC le…

BEZIERS – LES REINES DU NIL AU NOUVEL EMPIRE CONFÉRENCE DE CHRISTIAN LEBLANC le 21 Mars 2015

La période que couvre le Nouvel Empire égyptien (± 1543-1078 avant notre ère) est sans doute lʼune des plus attachantes de lʼhistoire de la civilisation pharaonique. Dʼune grande richesse par ses sources et ses témoignages archéologiques et épigraphiques, par ses réalisations monumentales, cette époque nous introduit également auprès de pharaons dont les noms, depuis Ahmosis jusquʼà Ramsès III, demeurent prestigieux. Ces règnes, comme les événements glorieux ou moins solennels qui les marquèrent, ont fait lʼobjet de belles synthèses qui sont au fur et à mesure actualisées, en fonction des nouvelles découvertes. Dans leurs pages, on y évoque les faits qui ont jalonné cette société dʼalors, à travers ses rouages institutionnels, religieux, administratifs, juridiques, économiques et sociaux ; on y parle des guerres qui ont, de temps à autre, secoué le Royaume des Deux Terres, mais aussi de ces périodes de paix et de prospérité qui ont été souvent fécondes par leur extraordinaire production artistique et littéraire. On y dresse enfin, en fonction des repères chronologiques qui nous sont fournis par la documentation, le bilan, tout incomplet soit-il, de ces dynasties successives, où se dégage parfois, à travers ses actions novatrices ou ses exploits, la personnalité dʼun roi ou ce que lʼon en devine. En revanche, il est bien plus difficile de pouvoir suivre et faire «revivre», avec autant de critères fiables et surtout de données précises ou datées, les célèbres « Dames de la Couronne », ces épouses ou grandes épouses royales, pourvues dʼéminentes qualités et de titres exceptionnels, qui gravitaient à la Cour, dans lʼombre ou la lumière du souverain dʼÉgypte. Pourtant, que ce soit dans les affaires du royaume ou pour maintenir la stabilité de lʼinstitution monarchique, surtout lors de successions où le nouveau roi couronné nʼétait encore quʼun enfant, ces reines du Nouvel Empire ont joué un rôle qui est loin dʼêtre négligeable. Bien souvent, elles ont apporté leur efficace concours pour assurer au mieux ces nécessaires transitions, pour régler des conflits internes qui pouvaient être graves, ou encore pour instaurer le calme dans la Vallée, notamment au début de la XVIIIe dynastie, après les turbulences et les désastreuses séquelles quʼavait entraîné la longue présence des Hyksos. Certes, pourvues de fonctions «secondaires» par rapport aux lourdes charges et responsabilités qui incombaient à Pharaon, elles nʼen ont pas moins mis à sa disposition comme à celle du royaume, leur expérience, leur talent et parfois leur réelle compétence en matière diplomatique ou politique. Chacune à leur manière, ces «Dames de la Couronne» ont, en fonction de leur personnalité respective, contribué à lʼépanouissement de leur époque et de la monarchie pharaonique. De la XVIIIe dynastie à la fin de la XXe dynastie, cʼest-à-dire pendant tout le Nouvel Empire égyptien, elles ont tenu un rôle important, parfois déterminant, dans les rouages du temple et du palais. Sans elles, cʼest indéniablement une autre page dʼhistoire de ces quelques lointains siècles, bien différente, qui aurait été écrite.  


Christian Leblanc

Personnel statutaire UMR 171-MAFTO à temps plein ou partiel

Directeur de recherche CNRS

Égyptologue

Parcours

Christian LEBLANC est docteur d’État ès-Lettres et Sciences Humaines (spécialité égyptologie) et Diplômé d’Études Supérieures de l’École du Louvre. Égyptologue, il est directeur de recherche au CNRS et responsable de la Mission Archéologique Française de Thèbes-Ouest (MAFTO/UMR 171-C2RMF). Après avoir exploré la Vallée des Reines pendant une vingtaine d’années, il dirige actuellement, en coopération avec le Conseil Suprême des Antiquités de l’Égypte (CSA) et le CEDAE, les recherches et les travaux de restauration entrepris dans le temple et dans la tombe de Ramsès II, à Louqsor. Président de l’Association pour la Sauvegarde du Ramesseum, Christian Leblanc est également Membre Correspondant de l’Institut d’Égypte, membre de l’ICOM et de l’ICOMOS. Au sein du CSA, il est conseiller scientifique permanent auprès du Centre d’Étude et de Documentation sur l’Ancienne Égypte (CEDAE) et membre du Comité International pour la sauvegarde de la Vallée des Rois. Auteur de nombreuses publications scientifiques, il a également exposé ses travaux lors de conférences et de cours dispensés en France et à travers le monde. Depuis 2003, il participe à un projet de planification et de valorisation du patrimoine à Thèbes-Ouest, en partenariat avec le Centre de cartographie archéologique du CSA (EAIS) et le J.-P. Getty Conservation Institute. Christian Leblanc est Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres (1988) et Chevalier de l’Ordre National du Mérite (2005).

Titres, fonctions et distinctions

◾1970. Diplômé d’Études Supérieures de l’École du Louvre

◾1971. Licence d’Histoire. Université de Paris.

◾1970-72. Ancien Élève titulaire de l’École Pratique des Hautes Études

◾1972. Maîtrise d’Histoire [spécialité histoire ancienne]. Université de Paris.

◾1978. Docteur de Troisième Cycle. Université de Lyon II  [spécialité égyptologie]

◾1987. Docteur d’État ès-Lettres et Sciences Humaines. Université de Lyon II [spécialité égyptologie]

◾Directeur de recherche au CNRS

◾Directeur de la Mission Archéologique Française de Thèbes-Ouest [MAFTO/UMR 171 CNRS]

◾Conseiller scientifique permanent auprès du Centre d’Étude et de Documentation sur l’Ancienne Égypte (CEDAE-Conseil Suprême des Antiquités de l’Égypte).

◾Président de l’Association pour la Sauvegarde du Ramesseum

◾Fondateur et directeur de la publication égyptologique Memnonia

◾Membre de l’ICOM et de l’ICOMOS

◾Membre du Comité International pour la Sauvegarde de la Vallée des Rois, au sein du Conseil Suprême des Antiquités de l’Égypte

◾1988 Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres. [France].

◾1991 Membre Correspondant de l’Institut d’Égypte. [Le Caire, Égypte].

◾2005 Chevalier de l’Ordre National du Mérite. [France].

Travaux scientifiques

◾Collaboration scientifique depuis 1973 avec le Centre d’Étude et de Documentation sur l’Ancienne Égypte [CEDAE, Conseil Suprême des Antiquités de l’Égypte]

◾Travaux de relevés archéologiques et épigraphiques en Abou Simbel (temple de Ramsès II)

◾Fouille, étude et mise en valeur de la Vallée des Reines à Thèbes-Ouest

◾Participation au chantier archéologique du Musée du Louvre, à Tôd (Haute Égypte)

◾Fouille et étude de la tombe de Ramsès II (KV.7-Vallée des Rois)

◾Fouille, étude, restauration et valorisation du Ramesseum (Thèbes-Ouest)

Enseignement et formation

◾1975 : Expert de l’UNESCO (création du Centre d’Études et de Documentation Archéologique de la Conservation de Carthage : CEDAC).

◾1988-1992 : Expert-consultant du JP. Getty Conservation Institute pour la sauvegarde de la tombe de la reine Nefertarti (Vallée des Reines) et de nouveau, à partir de 2006, pour la mise en œuvre du projet de valorisation de la Vallée des Reines (signalétique, restauration de tombes ramessides et aménagement d’un centre d’accueil pour les visiteurs).

◾1991-1996 : Enseignement à l’Ecole du Louvre (cours d’archéologie égyptienne).

◾1996-2004 : Conférences à l’Université de Helwan. Le Caire

◾1991-2011 : Co-direction de thèses et participation à une vingtaine de jurys de DEA et de doctorats [Université de Paris IV-Sorbonne, Université de Lyon II-Louis Lumière, Université de Lille III, EPHE de Paris, EHESS de Toulouse, Université de Helwan (Le Caire), Université du Canal de Suez (Ismaïlia)].

◾Depuis 2003 : Séminaires de formation à la méthodologie de l’analyse documentaire dans le cadre du projet PHAMODIS (responsabilité de 12 chercheurs égyptiens en poste au CEDAE).

◾2008 : Responsable du projet « Heritage for Mutual Understanding Among Pupils » soutenu par la Délégation de la Commission Européenne en Égypte.

Publications

— Plus de 150 contributions dans divers périodiques égyptologiques internationaux. — Plusieurs publications, dont les plus importantes sont :

◾Le grand temple d’Abou Simbel. Les salles du Trésor sud. Le Caire 1975.

◾Le Ramesseum, vol. IV. Les batailles de Tounip et de Dapour. Le Caire 1977.

◾Le temple de Dandour, vol. II et III. Le Caire 1977/1979.

◾Le Ramesseum, vol. IX-1 et IX-2. Les piliers “osiriaques”. Collection scientifique du CEDAE. Organisation Egyptienne des Antiquités. Le Caire 1980 et 1988.

◾Ta Set Neferou. Une nécropole de Thèbes-Ouest et son histoire. I. Le Caire 1989.

◾Nefertari, l’Aimée-de-Mout. Épouses, filles et fils de Ramsès II. Éditions du Rocher, Monaco 1999. (Traduction en arabe, Éditions Lumina, Le Caire 2007).

◾Les monuments d’éternité de Ramsès II. Nouvelles fouilles thébaines. Éd. RMN, Paris 1999.

◾La Vallée des Rois. Les tombes et les temples funéraires de Thèbes-Ouest. (volume édité sous la direction de Kent Weeks). Éditions Gründ, Paris 2001 (collaboration à plusieurs chapitres ; ouvrage traduit en cinq langues).

◾I Monumenti dell’Egitto e della Nubia, designati dalla spedizione scientifico-letteraria Toscana in Egitto/Monuments de l’Égypte et de la Nubie. Bibliothèque des Introuvables en Égyptologie (introduction scientifique, en coll. avec Angelo Sesana). Éditions Molière, Paris 2004.

◾Memnonia. vol. I-XXI. Bulletin d’archéologie et d’histoire thébaines édité par l’Association pour la Sauvegarde du Ramesseum. Le Caire 1991-2010 (fondateur et directeur de la collection).

◾Reines du Nil. Les reines du Nil au Nouvel Empire. Ed. Molière, Paris 2009.

◾Plusieurs plaquettes éducatives bilingues (arabe/français) destinées au public scolaire, coll. «À la découverte de notre patrimoine» : Le Ramesseum (2006), La Vallée des Rois (2007), La Vallée des Reines et des Enfants Royaux (2008), Le Musée régional de Louqsor (2009), Le Musée des antiquités pharaoniques du Caire (2009).

Information scientifique :

◾Plus d’une centaine de conférences sur invitation en France et à l’Étranger (Suisse, Angleterre, Espagne, Italie, Allemagne, Égypte, Etats-Unis) et participation à des congrès et colloques internationaux.

◾Collaboration à plusieurs expositions en France et en Égypte.

◾Nombreuses interventions pour des reportages et interviews radiodiffusés ou télévisés.

Filmographie biographique :

◾ “Pour l’amour du Pharaon” réalisation Françoise Vallet pour la série «Envoyé spécial». Chaîne de télévision France 2. Diffusion mai et juin 2002 (26 mn).

◾ “Les amis du monde arabe : Christian Leblanc” réalisation Mariam Naoum. Chaîne Al-Jazeera. Diffusion juin, juillet et décembre 2005, rediffusion en février et avril 2006 (26 mn).

◾“Dans le secret des reines du Nil” réalisation Frédéric Wilner pour la série «Des racines et des ailes». Chaîne de télévision FR3. Première diffusion 3 octobre 2007 (1h50).

◾ “L’ombre d’Osymandyas” réalisation Nathalie Andradès. Film selectionné au IXème Festival du film d’archéologie d’Amiens. Chaîne de télévision Planète. Première diffusion 9 janvier 2008 (49mn).

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.