Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

BEZIERS - Tribune d'Igor KUREK concernant l'idée de Robert Ménard de faire payer la féria

Féria (2019 et après) : Robert Ménard veut faire du Menton à Béziers (et c'est acide) Robert Ménard ne doute de rien, ose tout et même quand il porte la barbe c'est à ça qu'on le reconnaît : soumettre l'idée de faire payer la Féria à partir de 2019 et celles qui suivent (à condition […]

Féria (2019 et après) : Robert Ménard veut faire du Menton à Béziers (et c'est acide)

Robert Ménard ne doute de rien, ose tout et même quand il porte la barbe c'est à ça qu'on le reconnaît : soumettre l'idée de faire payer la Féria à partir de 2019 et celles qui suivent (à condition qu'elle survive à cela et à la pression constante des écologistes) pour faire comme à Bayonne (dès cette année).

Il sera très précisément question pour les fêtes de Bayonne d'un forfait se situant entre 7 et 8€ mais qui heureusement ne sera pas payé par les Bayonnais.

L'édition 2018 de la féria biterroise, la cinquantième qui se déroulera du 10 au 15 Août 2018 ne sera donc pas affectée et heureusement.

L'idée, si on peut appeler ça une ''idée'', exposée au micro de France Bleu Hérault le Jeudi 17 Mai 2018 par l'intéressé est de « compenser les frais de sécurité en constante augmentation ».

Il a notamment avancé le chiffre de « 500.000€ ».

Mais Ménard s'est bien gardé de dire que le Maire, Jean-René ETCHEGARAY a précisé que les fêtes ne seraient payantes que pour les trois derniers jours et qu'elles resteraient gratuites pour les enfants, qu'ils soient de Bayonne ou non.

Ce qui « n'a pas de sens », c'est de faire payer qui que ce soit alors que nos arènes se vident déjà suffisamment… depuis 2014 et son arrivée à la Mairie. Ce ne sont pas les photos d'un déplacement d'un de ses très rares alliés en 2015 (et qui ne le sera plus très longtemps) qui diront le contraire.

Bayonne c'est Bayonne, Béziers c'est Béziers : écrasée par Montpellier et sous la coupe des Ménard : double peine !

Plutôt que de ne rejeter la faute que sur l'Etat, qui en effet baisse les dotations et de changer Béziers en Menton, c'est à dire en tiroir caisse dès qu'il y a une fête comme la Fête du Citron alors que cette ville elle même meurt touristiquement par rapport aux autres villes azuréennes et maralpines et vieillit, même symptômes que Béziers à ceci prêt qu'à part les arrivées massives de migrants cette ville là est beaucoup plus calme que le Maire nous montre la dévotion ménardienne.

Pas de bénévoles pour prendre en charge une partie de la sécurité ? Oz' ta Droite n'a pas de sang jeune à proposer, juste des vieux nostalgériques qui râlent contre l'époque ?

Où est passé l'engouement sécuritaire de Béziers made in Béziers à grands renforts de com ?

Et d'ailleurs, combien d'argent public englouti dans toutes ces dépenses publicitaires ?

Combien d'argent public dans toutes les dépenses d'avocats, parisiens notamment ?

Pourquoi tant se fâcher avec l'Agglomération alors que des moyens pourraient être mutualisés ?

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.