Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

BEZIERS - URBANISME dites vous ?‏ par Patrick MUR GUTIERREZ Délégué de la 6° circonscription de l’Hérault pour DLF

Dans un PV de séance du conseil municipal du 15 Décembre 2015 (Rapport 53…

Dans un PV de séance du conseil municipal du 15 Décembre 2015 (Rapport 53 rubrique Aménagement Urbain, il est mentionné  que le secteur  avenue Wilson, Marechal Joffre, entre autres, ne serait plus classé dans les axes commerciaux) .

Ce document, dont les principaux intéressés (les commerçants du secteur) ne viennent que d’avoir connaissance qu'hier, leur laisse un gout amère et c’est un faible mot. Et cela pour plusieurs raisons : Comment peut-on effectuer des modifications de zone sans en avertir les intéressés, car ce n’est qu’une copie qui est arrivée subrepticement  sous la porte des commerçants. Mais cela soulève également bon nombre de question : Qu’une rue ne soit plus classée en « axe commercial » va obligatoirement modifier le statut des commerces de celle-ci.

Les subventions pour réhabilitations des façades seront-elles maintenues ? Des restrictions lors de vente ou de transfert seront-elles appliquées ? Tous types de commerces pourront-ils continuer à s’installer ? La valeur des commerces va t’elle en pâtir ?

Autant de questions qui attendent des réponses (y compris par d’autres biterrois non concernés directement, à en croire les réseaux sociaux.

Nous comptons pour cela sur tous les membres du conseil municipal (majorité comme opposition) car apparemment c’est à la quasi-unanimité que ce déclassement a été voté.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.