Un lien établi entre la consommation de pizzas surgelées "Fraîch’up" de Buitoni et le décès de 2 enfants

La marque de pizzas surgelées Buitoni du groupe Nestlé a demandé vendredi 18 mars le rappel de toute la gamme Fraîch’up après que la bactérie Escherichia coli a été trouvée dans une pâte. Le préfet réagit au rappel de produits…

Rappel de produits

Les pizzas surgelées Fraîch’up achetées avant le 18 mars 2022 ne doivent en aucun cas être consommées. Leur place est à la poubelle, informait un communiqué de la marque Buitoni il y a quelques jours. L’agence Santé publique France avait signalé le 12 mars dernier une nette augmentation des cas de contamination à la bactérie Escherichia coli, ayant entraîné la mort de 2 enfants en France depuis le début de l’année. À la suite de cas graves de syndromes hémolytiques et urémiques chez des enfants sur le territoire national, les investigations menées par les autorités ont permis d’établir un lien avec la consommation de pizzas surgelées de la gamme Fraîch’Up de la marque Buitoni”, indique la préfecture de l’Hérault dans un communiqué du 28 mars 2022.

58 cas avaient été enregistrés entre le 10 janvier et le 10 mars 2022 dans 12 régions métropolitaines, 31 autres cas étant sans doute liés également à la consommation de ces pizzas.

Par la voix de son directeur général chargé de la communication Pierre-Alexandre Teulié, le groupe Nestlé France avait d’abord indiqué que c’était le principe de précaution qui avait guidé la demande de rappel de toutes les pizzas de la gamme Fraîch’up. On sait désormais qu’un le lien direct a été établi entre la consommation de ces pizzas et les syndromes hémolytiques et urémiques observés.

Les précisions du préfet de l’Hérault

Dans un communiqué du 28 mars 2022, la préfecture de l’Hérault indique : “la Direction départementale de la protection des populations de l’Hérault a réalisé dès le vendredi 18 mars une centaine de contrôles pour vérifier l’effectivité des mesures de retrait rappel prises par les différents commerces de distribution. Les vérifications opérées jusqu’ici ont montré globalement une très bonne réactivité des professionnels du département”.

Elle rappelle les règles de précaution : “Il est demandé aux personnes qui disposeraient encore dans leur congélateur des pizzas Fraîch’Up de marque Buitoni de ne pas les consommer et de les détruire. Munis d’une photo de l’emballage avec les références du produit (date limite de consommation, numéro de code-barre, numéro de lot, heure de production), les consommateurs peuvent appeler le numéro de téléphone mis à disposition par l’entreprise pour obtenir un remboursement : 0800 22 32 42″.

Que faire en cas de symptômes ?

Les personnes qui, trois à quatre jours après avoir mangé l’une de ces pizzas (dix jours maximum), seraient atteintes de diarrhée ou auraient des douleurs abdominales ou des vomissements doivent consulter rapidement leur médecin traitant en lui signalant avoir mangé une pizza faisant l’objet d’une procédure de rappel. Elles sont invitées à conserver l’emballage du produit. “En l’absence de symptômes, il n’y a pas lieu de s’inquiéter”, indique la préfecture de l’Hérault.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.