Carole Delga : la bonne nouvelle de l'actualisation du PIG de la Ligne Nouvelle Montpellier Perpignan

Suite à l'actualisation du projet d'intérêt général demandée par la ministre des transports, la présidente de la région Occitanie se veut optimiste quant à l'avancement du projet. Elle a confirmé que la Région financera seule à hauteur de 5 M€, les études complémentaires et les acquisitions foncières sur un montant global estimé à 20 M€.

La réaction de Carole Delga fait suite à la demande d’actualisation du projet d’intérêt général (PIG) par la ministre des transports. Elle rappelle que “Depuis plus de deux ans, la Région est à la tête d’une mobilisation citoyenne, économique et politique sans précédent pour la défense et la réalisation des deux projets de lignes à grande vitesse en Occitanie, Montpellier-Perpignan et Bordeaux-Toulouse”.  La présidente se montre optimiste pour l’avancement de ce projet, véritable serpent de mer, qui alimente les chroniques depuis de nombreuses années.

L’actualisation du PIG pour un tracé “sanctuarisé”

Carole Delga précise dans un communiqué daté de ce mercredi 29 août avoir été informée ce jour de la décision de la ministre des transports, Elisabeth Borne, d’actualiser le PIG de la Ligne Nouvelle Montpellier Perpignan (LNMP) “préservant ainsi le foncier nécessaire à la réalisation de la future ligne LGV. Le tracé est ainsi bel et bien sanctuarisé jusqu’à Perpignan, c’est une excellente nouvelle, le résultat d’un travail collectif et sans relâche, justifié par le caractère vital de la LNMP pour nos territoires et notre attractivité” indique la présidente de région.

20 M€ pour les études et acquisitions foncières

Pour avancer rapidement “et efficacement”, Carole Delga avait réuni le 12 juillet dernier l’ensemble des élus des collectivités partenaires de la LNMP. Elle avait ainsi obtenu la confirmation de leur volonté de participer au financement des prochaines études et acquisitions foncières, représentant 20 M€. Elle précise aujourd’hui que “50% (de cet investissement) seraient pris en charge par SNCF Réseau et l’Etat et 50% par les collectivités partenaires. J’ai décidé que la Région financera à elle seule 5 M€. L’objectif est d’enclencher au plus vite l’enquête d’utilité publique”.

En attente de la Loi d’Orientation sur les Mobilités

C’est donc une bonne nouvelle qui pourrait être confortée par une autre décision très attendue. “Nous saurons également dans les prochaines semaines, à l’occasion de la présentation de la Loi d’Orientation sur les Mobilités par le gouvernement, si la proposition que nous avons faite de créer une société de financement de la ligne, regroupant les collectivités locales et l’Etat, et permettant de lever les financements (ressources fiscales dédiées, subventions de l’Etat et des collectivités locales…) nécessaires pour réaliser le projet, est retenue”. Carole Delga note que le principe est déjà repris dans l’avant-projet de loi.

La présidente de région reste toutefois prudente : “La mobilisation continue et je suis aujourd’hui, encore plus qu’hier, prête pour rassembler toutes les énergies volontaires pour faire aboutir la LNMP” conclut-elle.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.