Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Centre Aquatique: Gestion Privée ou Régie Municipale ?

Question orale au conseil Municipal du jeudi 17 février 2011 L’ouverture du centre aquatique…

Question orale au conseil Municipal du jeudi 17 février 2011


L’ouverture du centre aquatique des Champs Blancs, initialement prévue au printemps, est reportée à septembre 2011.

Je ne vais pas revenir sur le montant de cet investissement ; nous avons largement débattu, ici même, de son surcoût au vu de la taille du bassin. L’esthétisme de son architecture peut séduire, mais il n’en reste pas moins qu’au terme de ces travaux il sera nécessaire Monsieur le Maire de faire le bilan de cette construction en regard de la différence entre l’estimation initiale et le prix de revient définitif. Pouvez vous Monsieur le Maire nous donner les raisons de ces surcoûts ?

Par ailleurs, lors du conseil municipal du 20 septembre dernier, vous nous aviez révélé votre intention de concéder  800 M 2 de  ce centre aquatique à un prestataire privé du secteur SPA – Balnéothérapie.

Un appel à candidature simple aurait été lancé, pour se clôturer fin janvier 2011. Mon questionnement est simple : Pourquoi n’y a t il pas eu d’appel d’offres réel régit par le code des marchés publics ?   Les responsables élus et administratifs de ce centre aquatique, indiquaient  dans le Quotidien régional du 9 Janvier dernier, que le choix serait validé à la fin de ce même mois.

Cette date échue, je vous serai gré de nous indiquer la qualité du candidat retenu ? Qui sera l’exploitant ? Quel loyer retirerez vous pour cet espace de 800 M 2 ?

Dans ce même article de l’hebdomadaire local, l’hypothèse d’une gestion municipale n’était pas écartée ; j’adhère totalement à cette idée qui garantit les emplois créés tout autant que la pérennité de cette structure publique.
En cette période de crise, il est de notre devoir de penser à toutes les hypothèses et d’anticiper.
Si au bout d’une ou de deux années d’exercice, l’exploitant privé venait à avoir des difficultés et que son entreprise concédée soit mise en liquidation judiciaire, imaginez l’impact que cela pourrait avoir sur notre image touristique.
N’oublions pas que la Thalassothérapie du Cap d’Agde  a mis la clé sous la porte il n’y a pas si longtemps , de même qu’un établissement privé de l’Avenue des Sergents a délocalisé son activité au Village Naturiste.  

Pour cette raison, je suis partisane d’une régie municipale, qui garantit un équilibre des recettes et la continuité  d’un service public, payé avec des fonds public et qui doit rester propriété intégrale du domaine public.

Quelques élus de votre majorité partagent, en coulisse certes, cette option pour une gestion municipale de cet espace. Qu’allez vous décider ?

Par ailleurs, Monsieur Le Maire, lors du conseil municipal du 20 septembre vous m’aviez indiqué que le loyer et les charges réclamés au  gestionnaire  de cette Balnéothérapie indépendante étaient à l’étude.
La consultation étant terminée : Quel est le montant de ce loyer ? Quelles sont les charges qui lui seront imputées ?

L’annonce d’un loyer annuel réclamé de 35 000 € est elle exacte ? Compte tenu de la surface et du coût  de l’infrastructure foncière de cette seule partie représentant 3 à 4 million d’Euros, si cette location était avérée cela représenterait moins de 1% de rapport locatif. Qu’en est il Monsieur le Maire sur ce point comme sur les autres soulevés dans cette question orale ?

Quels choix pour la gestion de cette future Balnéothérapie ? Privé ou Régie Municipale ? S’il s’agit d’un opérateur privé ; Quel est il ?

Quel sera le montant du loyer et des charges concernant cet espace ?

Florence DENESTEBE
 – Conseillère Municipale non inscrite à un groupe – Agde

N’hésitez pas à demander à vos conseillers municipaux des précisions sur les détails des délibérations à l’ordre du Jour de ce conseil municipal, notamment la note de synthèse.

A titre personnel, je me tiens à la disposition de chaque administré, sans aucune considération d’appartenance politique, pour présenter les dossiers proposés à notre analyse avant le conseil municipal dans la plus grande transparence afin que vous puissiez me faire part de vos questions ou de vos inquiétudes, soit par mail soit par téléphone au 06 16 10 73 03 

Contact : florence.denestebe@laposte.net
 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.