Clapiers : Eric Penso, « mon premier parti, c’est Clapiers »

Hérault Tribune Pro Reportage

Principal de collège en retrait, maire PS de Clapiers et vice-président de Montpellier Méditerranée Métropole délégué à la Culture, Eric Penso a reçu la rédaction dans son bureau, à Clapiers, pour évoquer ses projets concernant sa ville.

Quelles réalisations avez-vous menées lors de votre premier mandat en tant que maire de Clapiers ?

Eric Penso : « Vous avez raison de le rappeler, j’en suis à mon second mandat de maire. Durant mon premier mandat, en 2014-2020, nous avons considérablement enrichi les grands équipements. 

En premier lieu en créant un stade de football, base-ball et soft ball en pelouse synthétique. Son inauguration avait été présidée par Carole Delga, alors qu’elle venait tout juste d’être élue pour la première fois présidente de région. 

Mon équipe municipale et moi avons fait délocaliser les équipes techniques dans des ateliers flambant neufs situés hors du cœur de ville, dans un nouveau bâtiment aux normes les plus récentes en termes d’isolation et d’écologie. Auparavant, elles travaillaient dans des locaux quasi insalubres. 

Nous avons également créé une nouvelle crèche de 45 berceaux dans l’écoquartier du Castellet. L’ancienne crèche, qui comportait 35 berceaux, a été réhabilitée en centre de loisirs associé aux écoles. 

L’écoquartier du Castellet a été signé par mon prédécesseur mais mis en œuvre par mon équipe dès 2014 ; les premières installations des habitants ont eu lieu en 2019. Cet écoquartier, qui est venu bousculer l’entre-soi des habitants du village, permet d’accueillir de nouveaux habitants de manière proportionnée et mesurée. Ce projet comporte 3 tranches. La première vient de se terminer. Concernant la deuxième tranche, les lots ont été attribués et les travaux sont en train de débuter. La troisième tranche commencera en fin de mandat. Les travaux sont étalés sur dix ans et nécessitent des ajustements dans les équipements publics, notamment les écoles, au cours du mandat actuel.

Lécoquartier du Castelet Crédit photo G Conejero
L’écoquartier du Castellet © G-Conejero

Clapiers comptait au précédent recensement 5.600 à 5.700 habitants. J’attends le recensement de 2022, mais selon mes estimations, il doit y en avoir actuellement 5. 800 ou 5.900. A la fin de l’urbanisation, c’est-à-dire à la fin de la troisième tranche de l’écoquartier du Castellet, Clapiers devrait avoir moins de 7.000 habitants. Notre commune a beaucoup moins grossi que d’autres communes, tout en faisant des logements sociaux, notamment 30 % de logements sociaux dans l’écoquartier (répartis de façon plus massive dans la tranche 1 pour rattraper notre retard en la matière, et à un plus faible degré dans la tranche 2 et encore moins dans la tranche 3).

On constate un vrai engouement. Les gens veulent venir habiter à Clapiers, profiter de la nature. Il faut savoir que 35 % de la surface de la commune est recouverte d’espaces boisés que j’ai entièrement sanctuarisés. On ne peut pas construire dessus. Clapiers est un poumon vert de la Métropole. 

maison des associations
La Maison des Associations © Virginie Moreau.

J’ai aussi la très grande fierté d’avoir fait réhabiliter l’ancienne maison de maître Bonnier pour qu’elle soit transformée en Maison des Associations. Celle-ci a été inaugurée quelques mois avant la fin de mon premier mandat. Il fallait faire vivre le tissu associatif extraordinairement riche de -Clapiers, le soutenir. Malheureusement, la pandémie de Covid est arrivée et la Maison des Associations n’a pas pu remplir pleinement sa mission. Depuis, l’activité associative n’a pas repris comme avant. L’Espace Bonnier – Maison des Associations abrite aussi les bureaux des services festivités et jeunesse. 

Lors de mon premier mandat, Clapiers a été la première commune de France à initier un budget participatif, ce qui avait beaucoup intéressé les médias mais aussi les collectivités. C’est ensuite devenu une tendance. Nous en sommes au quatrième budget participatif cette année à Clapiers. La municipalité tient à faire participer ses habitants aux décisions qui sont prises. Par exemple, un espace de fitness extérieur a été fait et on a créé un court de tennis en terre battue synthétique. Celui-ci a été inauguré au début de ce second mandat, mais c’est un acquis du mandat précédent.

Durant le mandat 2014-2020, l’équipe municipale a dépassé ses engagements. Je n’ai qu’un regret : que Philippe Saurel n’ait pas tenu les engagements de Georges Frêche et de Jean-Pierre Moure concernant le passage du tramway à Clapiers. »

Quels sont vos projets pour le mandat actuel ?

Eric Penso : « Lors de cette seconde mandature, nous portons essentiellement notre engagement sur les écoles. 

Extension ecole élémentaire victor hugo restaurant scolaire
Extension de l’école élémentaire Victor-Hugo, le restaurant scolaire.
Extension ecole élémentaire victor hugo classes
Extension de l’école élémentaire Victor-Hugo.

Je vous parlais du nécessaire ajustement des équipements publics du fait de la création de l’écoquartier du Castellet et de l’arrivée de nouveaux habitants. Nous avons d’ores et déjà procédé à l’extension de l’école élémentaire -Victor-Hugo en y ajoutant 2 classes en bois accrochées à la colline… avec l’aide appréciable de l’Etat. La municipalité de Clapiers a déboursé plus de 1 million d’euros pour ce projet. Les élèves de ces 2 classes ont vue sur la mer, sur un magnifique espace boisé et sur un clocher classé. C’est une belle réussite. Dans la lancée, un second restaurant scolaire vient d’être créé ; il a été inauguré en octobre 2021.

Projet ecole maternelle Olympe de Gouges
Projet de réhabilitation de l’école maternelle Olympe-de-Gouges.

Nous venons de débuter un autre projet : la réhabilitation complète de l’école maternelle Olympe-de-Gouges et l’ajout d’une classe. L’objectif est de réagencer entièrement l’école pour obtenir 8 classes, de mettre le bâtiment aux normes en termes de ventilation et d’isolation, de travailler sur le préau et de désimperméabiliser la cour. Cela représente 1,7 million d’euros de travaux. Ces travaux seront intensifiés en période de vacances et plus modérés le reste du temps pour ne pas trop incommoder les enfants. La fin des travaux est prévue pour l’été 2022, donc la rentrée devrait se faire dans des conditions normales en septembre 2022.

Ces investissements dans les écoles sont très lourds pour la commune, sachant que l’on investit en général 1,5 million d’euros par an et que 4 millions d’euros sont dédiés au fonctionnement. Imaginez : 1,7 million d’euros hors taxes juste pour la maternelle et plus de 1 million pour l’élémentaire !

Notre programme est assez vert, très tourné vers l’implication des citoyens. Nous avons créé beaucoup de comités consultatifs et avons diligenté un bilan carbone qui va guider les actions et investissements de la municipalité.

Concernant les autres investissements à venir, nous restons mesurés. Nous réfléchissons à mettre en place une épicerie solidaire ; nous espérons vraiment pouvoir la faire. Pour nous, le vivre ensemble est extrêmement important. C’est pourquoi nous souhaitons soutenir le tissu associatif. »

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.