CONCESSION DE PLAGES : REGLES DU JEU ( OU ON NOUS PREND POUR DES JAMBONS )

DE PLAGES : REGLES DU JEU (OU ON NOUS PREND POUR DES JAMBONS) L’été…

DE PLAGES : REGLES DU JEU (OU ON NOUS PREND POUR DES JAMBONS)

L’été arrive enfin et les abus des concessionnaires de plages explosent.

Rappel : par arrêté préfectoral n° 2011-i-1634 du 22 juillet 2011 (publication des actes administratifs n°34), la ville d’Agde est devenue concessionnaire des plages de son territoire et a été autorisée à passer des sous-traités d’exploitation avec des concessionnaires privés, au nombre de 16. Bien entendu, c’est le cahier des charges joint à l’arrêté qui fixe les règles du jeu.

Les concessions sont classées en 3 catégories : location de matériel avec grande buvette –cat I- (restauration sur place), location de matériel avec buvette-cat II- (vente à emporter), location de matériel –cat III- et jeu d’enfants –cat IV.

Quartier naturiste : concession 1 en cat II, concessions 2 et 3 en cat I

La Roquille : concessions 4 et 5 en cat II

Richelieu : concessions 6 à 11 en cat I, concession 12 en cat III et concession 13 en cat IV

Rochelonge : concession 14 en cat I

Guiraudette Les Battuts : concession 15 en cat I et concession 16 en cat II.

Obligations des concessionnaires (d’après le cahier des charges)

Une superficie maximale : 1500 m² pour la cat I, 900 m² pour la cat II, 750 m² pour les cat III et IV. Ces superficies comprennent l’ensemble des installations, le matériel, les passages et dégagements. Cette surface doit être d’un seul tenant sans possibilité de déconnecter ces équipements en fonction de l’activité proposée (donc pas de matériel en bord de plage, pédalos notamment). Toutes les concessions dépassent la surface autorisée, le pompon étant décroché par les concessions du quartier naturiste (une de ces concessions, la 3, étant représentée par Mr Guilhem RUIZ, fils d’un conseiller municipal, ceci expliquant peut être cela) et la concession 14 à Rochelongue!

Que fait la mairie : RIEN

Toutes les concessions doivent laisser une bande de 20 mètres le long du littoral. Le public dispose d’un libre usage de ce passage. C’est loin d’être le cas !
Certaines concessions respectent la distance (4, 6, 7, 9, 10, 13) d’autres sont à peine à 5 mètres ou moins (1, 2, 3, 5, 11, 14). La palme d’or revient aux concessions 3 et 14, toujours elles.

Et que fait la mairie pour faire respecter cette disposition : RIEN.
Cette distance peut être ramenée à 10 mètres après accord des services de l’état, ce qui n’est pas le cas pour Agde.

Chaque concession devra afficher la présence des équipements (douches, WC) mis à disposition du public : aucune concession ne respecte cette obligation.
Que fait la mairie : RIEN.

Pour la catégorie II, il ne doit y avoir ni table ni chaise (puisque c’est à emporter).
Pas une concession de cette catégorie ne respecte cette obligation, elles font toutes de la restauration sur place, ce qui leur est interdit. Ce n’est pas anodin pour les finances de la ville : la redevance annuelle pour cette catégorie est de 15.759 €, elle est de 30.900 €pour la restauration sur place.
Que fait la mairie : RIEN

Autre cas intéressant, la concession 12 : location de matériel et donc pas de vente de boissons à emporter ou à consommer sur place, avec une surface bâtie et fermée limitée à 20 m². Le résultat est surprenant : on y trouve un bar, les 20 m² sont dépassés ainsi que la surface de la concession (750 m²).
Et que fait la mairie : RIEN

Activités autorisées : ce sont bien évidemment des activités balnéaires (en dehors de la restauration). Les massages font ils partie des activités balnéaires ou de la restauration ? La concession 4, à La Roquille, propose cette « activité » Est-ce que ça va durer longtemps ?

Montage et démontage : le montage peut commencer le 15 mars, le démontage doit être terminé le 16 novembre. Autrement dit, la plage doit être impérativement débarrassée des bâtiments, planchers, terrasses, platelages, fondation en bois, réseaux secondaires desservant les lots de plage. Là aussi, on est loin du compte !

Pour plus d’informations consulter le site : http://www.agde-agathe1901.com/articles-de-presse/52-presse/401-les-concessionnaires-de-plages-se-moquent-de-la-loi-ridiculisent-les-ceux-qui-devraient-la-faire-respecter –

http://www.agde-agathe1901.com/les-galeries-videos/388-concession-de-la-plage-richelieu-q-etat-des-lieux-ete-2012

http://www.agde-agathe1901.com/a-vous-de-jouer/3-flash/384-concessions-de-plages-comme-dhabitude

Obligations de la mairie :

Elle se doit de faire respecter le cahier des charges et de verbaliser les contrevenants (ne riez pas).

Lors de la séance du conseil municipal du 26 juin, le rapport de la mairie sur les concessions de plage pour 2012 a été examiné.

Il est écrit dans ce rapport que des contrôles ont été effectués. Nous, on aimerait connaitre quels types de contrôles, le constat, les mesures prises pour remettre de l’ordre, les éventuelles amendes. Ce sur dernier point, nous avons la réponse puisque, à la rubrique produits des sous traités d’exploitation de ce même rapport, pas le moindre centime d’amende pour la partie recette. Une perle dans ce rapport : on y écrit (page 12) que la concession 16, le Palm Beach, est une « buvette » (sans restauration) et deux pages plus loin que cette même buvette pratique la restauration ! Manque à gagner pour la commune (ou cadeau) : 15.141 €

La commune doit mettre en place des dispositifs nécessaires pour recenser et suivre les observations formulées par le public fréquentant la plage. Où sont ces dispositifs ? Mystère !

Conclusions :

Des concessions surdimensionnées, des activités pratiquées alors que c’est interdit (restauration pour les concessions de catégorie II), le non respect de la bande des 20 mètres, des contrôles inexistants, trop c’est trop.

AGATHE va continuer à se bagarrer pour faire respecter les règlements, disparaitre les passes droits. Nous interpellons donc le préfet, le sous préfet, la DDTM et cla chambre régionale des comptes pour que cesse cette mascarade.

L’assemblée Générale de l’Association à lieu cette année le 3 Aout 2013, à la Maison des savoirs à AGDE à 9 H.15

Pour le Bureau

Le Président Jacques TREILLE

Association agréée pour l’Urbanisme et l’Environnement. Elle défend aussi le Patrimoine communal et la Qualité de la Vie (Bruit, Sécurité, Hygiène et Propreté, Circulation Stationnement)

L’Association peut, en outre, apporter une aide à ses adhérents sous forme de conseils ou d’assistance.

Adresse postale : B.P.30010 – 34 301 AGDE Cedex

Notre Site Internet www.agde-agathe1901.com Adresse Courriel : assosagathe@orange.fr

Permanences tous les samedis matin de 10 h30 à 12 heures à son siège social 2 rue de la Poissonnerie, centre historique de la cité à AGDE ville la cité à AGDE VILLE

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.