Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

CONTROLES ROUTIERS - Les applications Waze et Coyote ne pourront bientôt plus signaler leur présence

Pour éviter toutes utilisations contraires à l'intérêt général, un texte de loi, visant à…

Pour éviter toutes utilisations contraires à l'intérêt général, un texte de loi, visant à interdire les signalements de policiers, est en préparation. 

« Le principe est qu’un criminel qui ait enlevé une personne, perpétré un acte terroriste ou qui se trouve en état d’ivresse au volant ne puisse pas se soustraire à un contrôle si un autre conducteur le lui a signalé via son application », explique le délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe.

Des applications utilisées par les criminels 

« Si ce sont des opérations de contrôle dans le cadre d'enquêtes anti-terroristes, d’opérations anti-drogue ou alcool au volant, personne ne peut s’opposer à ça“, estime le délégué de l’association 40 millions d’automobilistes Pierre Chasseray. 

Chez Coyote, on se dit « favorable » à cette mesure. « Nous avons d’ailleurs déjà eu l’occasion de couper le service lors des événements de 2015 », affirme l’opérateur.

Pour le secrétaire national adjoint du syndicat de police Alliance, cette mesure aura un intérêt majeur « lors d’opérations anti-criminalité ou de lutte contre les infractions routières les plus graves ». « Les trafiquants de drogue qui font des go-fast utilisent ces applications pour repérer à l’avance nos barrages et se dérouter au dernier moment pour que nous ne puissions pas les interpeller », poursuit Loïc Travers nos confrères du parisien.

Cette loi irait donc dans le bon sens même si elle empêchera à terme, les conducteurs en excés de vitesse, de profiter du signalement des conducteurs qui les précèdent.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.