Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

COUQUET AIME LES SUCETTES...(air connu)

On peut toujours s'amuser à faire dire aux mots ce que l'on veut !…

On peut toujours s’amuser à faire dire aux mots ce que l’on veut ! Dans cette phrase, Il y a le verbe aimer …n’est-ce pas un sosu entendu sexuel? …Ah non ! pas du tout ,il y a le mot sucette , c’est une allusion à son coté enfant qui n’a jamais grandi …etc etc

Cette phrase se veut humoristique. Quelle le soit ou non est d’ailleurs sans importance au regard d’un principe de liberté au combien plus important : Le droit de chacun de dire ou critiquer.
En un mot “COUQUET AIME LES SUCETTES …(air connu), ai-je encore le droit de publier cette phrase sur un site ?
En demandant le retrait de l’article de J VALI  c’est en quelque sorte le droit d’expression que vous interdisez. Que Monsieur VALI soit très partisan, quelquefois peu crédible …je peux vous l’accorder …d’autant plus facilement que lui et moi sommes souvent en désaccord politiquement.
Mais je n’ai encore ,pour ma part , jamais demandé un retrait d’article !

En l’occurence, l’article incriminé était argumenté, humoristique et ne méritait pas cette brutale mise à l’index.C’était un classique article de concurrents politiques, sans même un vrai dérapage ! Nous ne sommes plus au 19em siècle que diable !

Hors, Vous avez choisi, Monsieur COUQUET d'”entrer en politique”(Au sein de votre camp , la droite, j’ai même cru comprendre que  quelque uns souhaiteraient déjà que vous vous en retiriez pour ne pas en faire les frey…)   . Personne , je pense ne vous a obligé à opter pour ce choix …mais  il faut aussi en accepter les contraintes.

Que vous soyiez maintenant la cible d’attaques , de votre camp ou du mien , voire même de simples citoyens s’interessant à la chose publique est chose des plus banales.

Lorsque vous serez un vieil habitué des élections vous trouverez certainement assez amusant le nombre de pensées tarabiscotées que les autres vous pretent …mais la caravane passe !
Et puis n’estce pas donner beaucoup d’importance à votre contradicteur que de lui laisser penser que son texte est si vrai ou vous touche à ce point qu’il soit impératif de le retirer. C’est en tout cas la conclusion que risque de faire bien des électeurs de notre canton.

En tant que citoyen aimant la chose politique j’avais  jugé, si j’ose dire,votre parcours de campagne jusqu’à ce jour comme un sans faute.

Avec votre demande de retrait c’est votre première erreur. Comme opposant du parti qui vous a investi, je m’en félicite, croyez le bien…mais pour vous connaitre un peu, je me demande si vous n’auriez pas intérêt à faire de la politique autrement…de manière plus ouverte, peut-être plus moderne ?
Alors pourquoi ne pas demander à hérault tribune de remettre en ligne ce texte (qui de vous a moi n’est pas très méchant).
Vous n’êtes pas un homme fermé au dialogue ? Vous étiez fatigué ? énervé ? …mais vous en sortiriez grandi en véritable homme politique car “Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur”

Claude MARAIS

PS: En attendant,les personnes qui sont interessées par le texte retiré peuvent en obtenir copie sur demande nominative par email à claude@marais.org

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.