Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

COVID-19 - Face au non-respect du confinement, les forces de l'ordre renforcent les contrôles

Fini le laxisme. Face au non-respect du confinement, le gouvernement a décidé de taper…

Fini le laxisme. Face au non-respect du confinement, le gouvernement a décidé de taper du poing sur la table. Policiers et gendarmes ont reçu des consignes pour contrôler et vérifier les attestations.

Quelques 60% des Français ont déjà enfreint les règles du reconfinement, selon un sondage Ifop paru jeudi, bien plus que lors du premier confinement. 

Comment expliquer que l'on observe moins les règles ?

Au printemps, le confinement était bien plus strict : les écoles étaient fermées, les salariés n'allaient pas travailler, la perception du risque était différente de ce qu'elle est maintenant. Lors du premier confinement, la population était face à une situation nouvelle et inédite, ” On ne savait pas ce qu'était exactement ce virus, on ne connaissait pas les risques… On n'avait pas 'l'expérience' du virus, on avait donc plus peur” explique un chercheur au CNRS.

 

Des forces de l'ordre sur tous les fronts

Si depuis le début de ce confinement, vous aviez l'impression d'être moins contrôlé, cette époque est révolue. Face au manque du respect des règles liées au confinement et aux chiffres de la pandémie qui ne fléchit pas, le ministre de l'Intérieur a demandé aux policiers et gendarmes une particulière fermeté pour faire respecter la règle en la matière.

Malgré un contexte déjà tendu, lié à la recrudescence du terrorisme,  les forces de l'ordre arrivent à être sur les contrôles du confinement de manière plus appuyée. Les contrôles se multiplient ces derniers jours.

Même si la douceur automnale semble propice à se promener, n’en oublions pas de respecter les consignes du confinement et le respect des gestes barrières.

Les déplacements doivent être limités et en lien avec les dérogations ” préviennent les gendarmes qui étaient en contrôle ces derniers jours entre Agde et Marseillan. 

L'amende de 135 euros pourrait finir de convaincre les plus récalcitrants au confinement.

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.