Covid-19, rentrée scolaire : le protocole sanitaire fait réagir

Cette année, pour la rentrée scolaire, les familles et les membres de l’Education Nationale devront se plier à une série de règles mentionnée dans le nouveau protocole sanitaire détaillé par Jean-Michel Blanquer.

Ce dimanche 22 août, le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer, a dévoilé dans un entretien au Journal du Dimanche le dispositif qui sera appliqué dès la rentrée dans les établissements scolaires.

Un code couleurs pour déterminer le protocole sanitaire

Fin juillet, Jean-Michel Blanquer avait développé les bases du nouveau protocole, un système qui repose sur des scénarios déclinés en quatre niveaux de couleurs : vert, jaune, orange et rouge. Le ministère a indiqué que le « passage d’un niveau à un autre pourra être déclenché au niveau national ou territorial (département, académie, région) afin de garantir une réactivité ainsi qu’une proportionnalité des mesures ».

Appliqué selon la situation épidémique de chaque territoire, ce code déterminera les mesures à suivre dans les établissements scolaires :

  • Niveau vert : le ministère de l’Éducation prévoit que tous les élèves (école primaire, collège et lycée) suivent les cours en présentiel, tant qu’il n’y a pas de cas covid. Le port du masque pour les élèves de l’école élémentaire et de l’école maternelle ne sera pas obligatoire mais il le sera pour les autres à l’intérieur.
  • Niveau jaune : tous les élèves pourront suivre les cours en présentiel mais le port du masque en intérieur sera obligatoire pour tous les élèves à partir de l’école élémentaire.
  • Niveau orange : retour du port du masque pour l’ensemble des élèves, à l’intérieur comme à l’extérieur. Les cours se feront tous en présentiel, excepté pour les lycéens, soumis de leur côté à des cours hybrides (présentiel/distanciel).
  • Niveau rouge : pour ce dernier niveau, seuls les élèves de l’école primaire, ainsi que de la 6e et de la 5e au collège pourront suivre leurs cours en présentiel. Les autres seront soumis aux cours hybrides, avec des jauges de 50%.

“Pas de passe sanitaire pour les élèves ni pour le personnel”

Dans sa prise de parole du 22 août, Jean-Michel Blanquer a confirmé que le passe sanitaire ne sera pas exigé dans les écoles. “S’il s’agit d’entrer dans un établissement scolaire, il n’y aura pas de pass, ni pour les élèves, ni pour les parents, ni pour les enseignants, a détaillé le ministre. L’école doit rester accessible à tous, c’est pourquoi il n’y aura pas de passe sanitaire.”

Il en sera de même pour les professeurs. “Ce ne serait ni légitime, ni souhaitable, ni utile  : l’immense majorité des enseignants est vaccinée ou prête à se faire vacciner, a avancé Jean-Michel Blanquer. Nous sommes dans une logique de confiance et de responsabilité.”

Le ministre a rappelé également que dans toutes les écoles, dès le premier cas de Covid, la fermeture des classes pendant sept jours sera appliquée. Dans les collèges et lycées, le protocole prévoit l’éviction des cas contacts, sauf pour les élèves vaccinés, qui pourront poursuivre les cours en présentiel.

La FCPE dénonce une approche socialement discriminante

Dans leur tribune adressée au Journal du Dimanche, le président de la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE), Rodrigo Arenas, et la conseillère de Paris, Nathalie Laville (Paris en commun), appellent le gouvernement à supprimer la distinction entre enfants vaccinés et non vaccinés.

Extrait : “Puisque le passe sanitaire n’est pas demandé à l’école, nous demandons que cette distinction entre enfants vaccinés et non vaccinés, inefficace et discriminatoire, soit retirée du protocole sanitaire de rentrée qu’il faut donc repenser. Cette mesure doit être remplacée par d’autres plus pertinentes que l’Etat se refuse pourtant à mettre en place depuis des mois, à commencer par l’embauche massive de personnels pour permettre l’encadrement de petits groupes d’élèves.”

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.