Covid long : comment savoir si l'on est à risque ?

On savait que certaines personnes développaient des Covid longs durant entre plusieurs mois et au moins une année. Mais l'ampleur de ce phénomène n'était pas encore chiffrée. L'ARS Occitanie vient de donner une estimation de 10 % des cas de Covid. Qui est le plus à risque ?

Selon l’Agence régionale de santé Occitanie, 10 % des personnes qui contractent le Covid sont atteintes d’une forme longue de la maladie. Autrement dit, elles souffrent encore d’un ou plusieurs symptômes quatre semaines à un an après le début de leur infection.

L’Organisation mondiale de la santé a reconnu en septembre 2020 cette forme de Covid, qui atteint aussi bien les jeunes que les adultes en bonne santé habituellement. A son tour, l’Assemblée nationale a reconnu l’existence du Covid long dans une résolution votée le 17 février 2021.

La Haute Autorité de Santé a établi trois critères caractérisant les patients Covid long : ils ont présenté des symptômes de la Covid-19, sont encore atteints d’un ou plusieurs symptômes de la Covid quatre semaines minimum après le début de la maladie, et aucun autre diagnostic que le Covid long ne peut être établi. pour expliquer leurs symptômes

Quels sont les symptômes ?

Concrètement, les symptômes d’un Covid long sont très proches de ceux du syndrome de fatigue chronique : épuisement généralisé (soit après avoir fourni un petit effort, soit sans même produire d’effort), malaise après un exercice physique même très modéré, palpitations, douleurs articulaires, fièvres intermittentes, insomnies, maux de tête, perte de la mémoire, troubles de la concentration, perte du goût et de l’odorat, fatigue musculaire et douleurs musculaires, toux, douleurs thoraciques…

La fatigue extrême est le symptôme le plus fréquent, et on assiste aussi à la fluctuation des symptômes d’un jour à l’autre.

Portrait-robot du patient atteint de Covid long

Aucun facteur d’âge ni de type de Covid ne peut être retenu pour le Covid long. Autrement dit, on peut avoir eu un Covid quasi asymptomatique ou alors avoir souffert d’un Covid grave et être atteint d’un Covid long, avoir 14 ans ou 50 ans et avoir un Covid long.

Il semblerait néanmoins que les femmes aient plus de risques de développer un Covid long. Ainsi, en mai 2021, l’Inserm indiquait : “si les hommes sont plus à risque de faire des formes graves, les femmes semblent plus à risque de souffrir de symptômes persistants dans la durée”.

Les femmes plutôt actives, ayant entre 25 et 60 ans, qui ne présentent ni surpoids ni comorbidités cardiovasculaires, sont le profil type des patients atteints de Covid long.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.