Cueillette : qu'a-t-on le droit de ramasser en forêt ?

L'automne est la saison idéale pour faire de belles promenades encore ensoleillées en pleine nature. Les enfants aiment ramasser des feuilles tombées au sol, et les adultes apprécient de ramener des décorations naturelles pour leur intérieur. Mais attention, tout n'est pas autorisé.

L’une des activités favorites des Français en automne, outre les balades en pleine nature, est bien évidemment la cueillette. Que l’on cueille des champignons, des fleurs ou des baies ou que l’on ramasse du bois, il faut savoir que ces activités sont encadrées par la loi, notamment parce que les forêts ont forcément un propriétaire, public ou privé, mais aussi pour que la nature soit respectée afin de pouvoir faire perdurer son cycle naturel.

Puis-je récupérer ou couper du bois ?

Il est strictement interdit de ramasser ou de couper de bois, que l’on se trouve dans une forêt publique ou privée. Il arrive que des bûches soient empilées, ou que des branches ou du bois mort se trouvent au sol. Dans aucun de ces deux cas on ne peut les récupérer pour les amener chez soi. Même le petit bois est concerné. Peu de gens savent en effet que le bois mort est utile aux forêts. Lorsqu’il est encore sec, il peut abriter des insectes ou même des animaux. Plus humide, il sert de support à certains champignons et aux mousses. Et lorsqu’il pourrit, il fournit l’humus nécessaire pour enrichir le sol.

arbres automne

Suis-je autorisé à cueillir des champignons ?

Si vous vous trouvez dans un forêt privée, il vous faut le plus souvent l’accord de son propriétaire pour vous livrer au ramassage de de champignons ou à la cueillette de baies. Des panneaux d’interdiction figurent souvent en bordure de chemins.

champignons

A l’inverse, dans les forêts publiques, la cueillette est autorisée, sous réserve de ne pas repartir avec des cagettes entières de champignons ou de baies pour les revendre (ce qui est interdit). Selon l’Office National des Forêts, les particuliers ont le droit de cueillir un petit panier de champignons par balade, soit environ un seau de 5 litres. Des sanctions sont prévues pour les contrevenants.

Et pour les baies et les fleurs ?

La cueillette des baies et des fleurs est également encadrée, mais limitée cette fois à une poignée.

Prudence toutefois

Pour toute cueillette, il est crucial de procéder au lavage et si possible à la cuisson des champignons ou des baies, en s’assurant bien sûr qu’ils soient comestibles. En effet, l’urine de renard contaminé, par exemple, entraîne de graves maladies.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.