Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Discours de Fabrice MUR au Grau d'Agde

Chers amis, je suis très heureux de me retrouver parmi vous ce soir ettrès…

Chers amis, je suis très heureux de me retrouver parmi vous ce soir et
très fier d’être ici au Grau d’Agde. Ce Grau d’Agde et sa petite soeur
la Tamarissiére. Ce Grau d’Agde chargé d’histoire.
Ce Grau d’Agde
qui s’est nourri de la pêche et du commerce. Ce Grau d’Agde jamais
obéissant mais toujours fidéle… Ce Grau d’Agde, ce sont les Calou
Troisi, les Léon Mimosas, les Lambert Maurel, les Vincent et Mimi
D’Isernia, et tant d’autres que le temps et la mémoire m’empêcheront de
citer ce soir, mais qui, bien sur, font TOUS partie intégrante de la
vie de cette terre entre ciel et mer.

Ce Grau d’Agde, c’est aussi pour moi beaucoup de
souvenirs… Des souvenirs d’enfance avec ses plages du Grau et de la
Tamarissiére et les souvenirs de jeunesse insouciante et de travail
saisonnier.

Durant cette période de ma vie, j’ai
appris à aimer ses spécificités, ses habitants… son âme et je peux
vous assurer qu’à ma maniére à moi aussi je me sens, comme vous,
viscéralement Grauléen.

Je me dois de vous
faire également une confidence : le constat de l’état du Grau d’Agde à
ce jour a été pour beaucoup dand ma décision de m’engager dans cette
campagne.

Vous le savez, j’ai souhaité
rassembler, au delà des sensibilités de chacin, les compétences de tous
pour proposer une alternative crédible à notre ville. Parce que nous
avons choisi d’être dans une logique de personnes engagées pour Agde,
pour le Grau d’Agde, pour le Cap d’Agde, parce que nous sommes dans
cette logique d’une affection profonde, dynamique avec notre terroir en
dehors de la logique des partis, nous avons à coeur de construire un
avenir harmonieux pour chaque agathoise et chaque agathois, pour chaque
grauléenne et chaque grauléen. Alors oui, bien sur, il y a dans notre
liste des personnalités qui appartiennent à des partis politiques de
diverses tendances et du centre.

Il y a
aussi une majorité de personnes qui, comme la majorité d’entre vous,
sont non inscrits à des partis politiques ou plutôt qui sont inscrits
sous la même banniére et qui ont compris avant tout que, pour notre
ville, le seul parti qui devait être mis en avant : C’est celui d’Agde.

Et
à l’écoute des témoignages qui m’ont précédé, vous aurez constaté que
notre diversité n’est pas seulement politique ou philosophique, elle
est aussi sociale. Il y a parmi nos représentants, pardon, parmi vos
représentants des personnes issues de l’immense majorité des agathois :
des employés de commerces, des pêcheurs, des salariés du public, des
commerçants et des professions libérales. C’est la somme de ces
compétences qui, fédérées dans une même action, dans un même élan,
autour d’un même projet, seront dés demain, si vous le souhaitez,
complémentaires pour tirer ensemble l’Agde à venir que nous voulons
vous proposer.

Le bilan du Grau d’Agde est à
ce jour sans appel : le Grau d’Agde est abandonné, le Grau d’Agde est
ignoré, le Grau d’Agde demeure sans amibitions, sans projets, sans
avenir.
Quelques exemples pour étayer mes propos : cela fait
cinq ans que l’on vous parle de la réhabilitation du front de mer en
zone piétonne et cela fait cinq ans que les choses sont figées en
l’état.

Autre exemple : La place des Mûriers
réhabilitée pour un million d’Euros et qui aujourd’hui ne dégage rien,
mis à part le manque toujours flagrant de stationnement. Il est temps
de rompre avec cette politique d’isolement du Grau d’Agde et d’initier
une action municipale porteuse d’un développement harmonieux de cette
partie de la cité. Cette action devra être menée prioritairement dans
le domaine de l’urbanisme et de l’environnement : il est temps
d’apporter une réponse concrète au dossier du front de mer. C’est
pourquoi, dés le mois de Mars, nous engagerons une étude architecturale
et lanceront, au plus tôt, les appels d’offres, afin que cette
réalisation nécessaire puisse voir le jour dés la saison 2009.

Autre
aménagement majeur, nous réhabiliterons les quais de la Tamarissiére
avec un revêtement et un mobilier urbain similaire à celui du Grau pour
uniformiser notre jetée.

Il nous est également important de relever les défis écologiques :
C’est pourquoi nous poursuivrons sans relâche la mise en place du
raccordement des particuliers et des collectivités à l’assainissement
et au pluvial au travers d’un plan pluri-annuel. Le défi écologique,
c’est aussi le développement d’un véritable réseau urbain de pistes
cyclables qui permettent enfin de relier le Grau d’Agde au Cap d’Agde.
Le défi écologique, c’est enfin répondre aux problèmes de transport en
commun qui est un gage d’économie d’énergie et qui participe à la
réduction de la pollution urbaine.

Nous mettrons en place un réseau de transports en adéquation avec les besoins réels de notre commune.
Celui-ci sera axé sur la création de trois gares routières à taille
humaine. Celle du Grau d’Agde sera située derrière la criée. A partir
de celle-ci, les usagers auront la possibilité d’emprunter de petites
unités de transports non polluantes qui irrigueront sous forme de
navettes, les artères et les plages du Grau d’Agde. Les usagers auront
aussi le possibilité de privilégier le transport fluvial au travers de
la mise en place d’embarcations semblables à celles des Coches d’eau au
Cap d’Agde.

En ce qui concerne la pêche,
ce pan de l’économie locale, qui, comme l’a rappelé Laurent, touche
plus particulièrement bon nombre de Grauléens, il est évident que nous
n’avons de baguette magique et que je n’ai pas la possibilité de
modifier les quotas de pêche, mais je veux que l’action municipale à
venir soutienne sans ambigüité nos pêcheurs. Cela passe par un
partenariat étroit entre la criée du Grau d’Agde, la Municipalité, le
Département et l’Etat afin que dans cette concertation élargie, des
financements, y compris européens, puissent voir le jour au plus tôt
afin de résoudre le difficile problème de l’extension nécessaire et
urgente du quai. Cette action doit aussi porter pour projet
l’agrandissement même du Bâtiment de la criée afin d’optimiser les
conditions de vente sur le site.


Mais le Grau d’Agde que nous aimons, c’est aussi sa spécificité axée
sur le tourisme familial qui ne nuit pas à la quiétude de ses habitants
.
C’est pourquoi nous améliorerons la qualité touristique sur le Grau
d’Agde par la promotion de l’authenticité de notre quartier en
développant de nécessaires animations de qualité.
Il est également
important d’initier sur le Grau d’Agde un événement majeur et pérenne
avec la mise en place d’un festival de « Bandas » pour que l’animation
populaire trouve également sa place.

La thématique culturelle prendra toute sa dimension avec notamment la
revalorisation du site de l’ Agenouillade qui devra être promotionné à
sa juste valeur comme une étape initiatique privilégiée du Chemin de
Saint Jacques de Compostelle.

L’embouchure
de l’Hérault sera aménagée d’une base de loisirs nautiques qui
permettra, à l’échelle du Grau, et en concertation avec les acteurs
économiques, une promotion de ses activités en son cœur.

Je ne reviendrai pas sur les autres propositions qu’à déjà décliné
Pascal en ce qui concerne la mise en place d’une halte garderie, des
appontements d’escale nautique, de l’éco-tourisme ou encore de
l’oeno-tourisme.


Comme vous pouvez le constater, chers amis, notre programme est loin
d’être démagogique. Il ne détruit rien, améliore ce qui est bien et
développe, dés que cela est possible, ce qui n’est pas fait.

Cette vision est pour moi le pilier de l’action municipale que nous
portons. Elle s’impose à moi car en tant que gestionnaire que je suis
au quotidien dans ma profession où chaque jour j’ai plus de 5000
problèmes potentiels à gérer, je sais que rien n’est simple ; que tout
doit être maitrisé pour éviter le gaspillage et que seul la volonté
farouche de faire avancer les choses est gage de réussite.

Aujourd’hui, cette volonté et toute cette énergie, je suis déterminé à
la mettre au service des Grauléennes et Grauléens, et entouré de toutes
ces personnes qui font le Grau, qui respire le Grau et qui l’aime, nous
œuvrerons de toutes nos forces au développement harmonieux de cette
terre qui nous tient tant à cœur.


Ce qui va se passer dans quelques jours ne dépend pas de moi, il dépend
de vous. Je ne vous demande pas d’être des amis et des spectateurs
assidus. Je vous demande d’être des acteurs engagés. Il s’agit de votre
ville, il s’agit de l’avenir de vos enfants.
Si vous le voulez,
nous renverserons tous les conservatismes, tous les immobilismes. Si
vous le voulez, nous pouvons faire triompher le rassemblement et le
renouveau.

Et cette victoire sera alors la victoire de toutes les Grauléennes et
de tous les Grauléens. Ce sera tout simplement, et avant tout, LA
VICTOIRE DU GRAU D’AGDE.

Visitez le site internet : http://agdeavenir.fr/

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.