E-commerce : deux mois avant Noël, la répression des fraudes juge un quart des jouets "dangereux"

Pendant trois ans, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a mené une étude sur 450 produits vendus sur les plateformes de e-commerce.

Cet examen a permis de mettre en lumière une recrudescence des infractions à la réglementation française. Au cours des analyses, plus de 60% des produits vendus se sont révélés non conformes.

Les jouets, guirlandes et bijoux dans le rouge

Certaines familles de produits présentent des chiffres particulièrement inquiétants. C’est notamment le cas des jouets, avec 25 % de produits dangereux (risques de suffocation ou de strangulation). Une situation décrite par la DGCCRF comme “particulièrement préoccupante”.

L’étude signale également de grands dysfonctionnements du côté des guirlandes (66 % de produits dangereux), adaptateurs électriques (87 % de produits dangereux) et des bijoux fantaisie (74% de produits dangereux).

“Ce taux de manquements cumulés de plus de 60% est significativement supérieur aux résultats habituellement constatés dans les enquêtes ciblant les mêmes produits dans des canaux de distribution plus traditionnels”, déplore la répression des fraudes.

Les places de marché doivent accroître leur surveillance

Le e-commerce poursuit son développement rapide. En 2020, le chiffre d’affaires du commerce en ligne a atteint 112 milliards d’euros.

En réaction à cette évolution, la DGCCRF estime qu’il est du devoir des plateformes en ligne de se montrer plus vigilantes. Elle considère que ce rôle est indispensable quand on est un relais entre le vendeur et le consommateur.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.