ENFUMAGE ! par l'Association AGATHE - Le Président Jacques TREILLE

ENFUMAGE ! Dernièrement, un journal local nous informait que le service de la voirie allait…

ENFUMAGE !

Dernièrement, un journal local nous informait que le service de la voirie allait mettre en place, pour les personnes à mobilité réduite, un dispositif qui permettrait de visualiser sur le site de la ville les emplacements de toutes les places de stationnement réservés aux handicapés (et plus).

Cela existe depuis longtemps sur le site handicap.fr, mais la ville d’Agde n’y apparait pas !

Nous approuvons cette démarche, mais, oui, il y a un grand MAIS. Où en sont le maire, G.D’Ettore et son 1eradjoint (soit disant au développement durable) S.Frey, pour la mise en œuvre de la loi handicap du 11 février 2005 qui précise que les conditions d’accès des personnes handicapées devraient être mises en place d’ici le 1re janvier 2015.

Le maire d’Agde et l’ensemble du conseil municipal n’ont pas eu à cœur de s’engager en faveur d’une démarche beaucoup plus solidaire. Il suffit de voir la place laissée aux personnes à mobilité réduite quand on refait la voirie (chemin du Mont St Loup par exemple)

Revenons à la voirie et aux espaces publics. Nous regrettons cette inertie. Depuis notre dernière vidéo (voir ci-après le lien internet http://www.agde-agathe1901.com/articles-de-presse/52-presse/410-enfumage-election-municipale-) en date du 11 février 2005, cette situation n’a pas évolué positivement. Il suffit de regarder cette vidéo, le constat est édifiant !

Mais au fait,  n’oublions pas :

Que c'est le maire qui décide, par arrêté, des emplacements de stationnement pour les personnes en situation de handicap.Le maire doit donc, par un arrêté motivé, définir quels sont les emplacements réservés. Seul cet arrêté rend l'interdiction de stationnement opposable aux particuliers et permet de sanctionner les véhicules stationnés sur ces emplacements sans carte de stationnement.

Qu'au moins 2 % de l'ensemble des emplacements de chaque zone de stationnement arrondis à l'unité supérieure, doivent être accessibles et adaptés aux personnes circulant en fauteuil roulant

Il conviendrait de verbalement sérieusement les personnes qui utilisent de fausses cartes de handicapés et ceux qui s’y garent sans état d’âme. C’est le problème de la police municipale et c’est bien là le problème.

Est-ce qu’il existe en AGDE ’un plan d’adaptation (obligatoire) de la voirie publique à l’accessibilité?

Nous pourrons revenir sur la voirie où là aussi énormément de carences pourraient être modifiées afin d’améliorer un petit peu la circulation des handicapés :

Suppression des bornes basses et des chaines,

Adaptation des stations pour la mise en accessibilité des lignes de bus,

Abaissements des trottoirs aux passages des piétons,

Enlèvements des chevalets se trouvant sur les trottoirs,

Etc, la liste n’est pas exhaustive.

Pour le Bureau

Le Président Jacques TREILLE

chemin du mont st loup 01bis

Rue du bourget

stationnement handicap%C3%A9 au grau

Association pour l’Urbanisme et l’Environnement. Elle défend aussi le Patrimoine communal et la Qualité de la Vie (Bruit, Sécurité, Hygiène et Propreté, Circulation Stationnement)

L’Association peut, en outre, apporter une aide à ses adhérents sous forme de conseils ou d’assistance.

Adresse postale : B.P.30010 – 34 301 AGDE Cedex

Notre Site Internet www.agde-agathe1901.com Adresse Courriel : assosagathe@orange.fr

Permanences tous les samedis matin de 10 h30 à 12 heures à son siège social 2 rue de la Poissonnerie, centre historique de la cité à AGDE ville la cité à AGDE VILLE

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.