Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Culture & Loisirs

Expo : Shannon Guerrico, cultes et croyances (Galerie Annie-Gabrielli, Montpellier)

On s’attendait à une exposition uniquement photographique, et c’est finalement à une installation – composée de photographies, de papiers peints, d’un autel, d’objets et de pierres – sur le thème des religions, que nous convie la galerie Annie-Gabrielli, pour fêter ses trois ans d’existence. Dans son exposition intitulée Sortir du cercle des coquillages, Shannon Guerrico propulse le visiteur dans l’univers des religions et croyances, […]

On s’attendait à une exposition uniquement photographique, et c’est finalement à une installation – composée de photographies, de papiers peints, d’un autel, d’objets et de pierres – sur le thème des religions, que nous convie la galerie Annie-Gabrielli, pour fêter ses trois ans d’existence.

Dans son exposition intitulée Sortir du cercle des coquillages, Shannon Guerrico propulse le visiteur dans l’univers des religions et croyances, par de multiples références à leurs rites et rituels.

Bâton – prétendument – magique, assorti de sa formule à demi effacée, portrait d’une « sorcière », photographies d’animaux morts (mâchoire d’éléphant dorée, grenouille séchée collée sur du papier peint anglais), tableau chiné d’une enfant en prière, évocation de Dieu veillant sur son troupeau, pierre fétiche, autel érigé pour diverses superstitions dont le vaudou…

Shannon Guerrico explique son intérêt prononcé pour le surnaturel par son éducation très particulière, entre l’Irlande et ses fantômes et feux follets ; l’Argentine au catholicisme prononcé, mêlé de superstitions ; et Saint-Domingue, où le vaudou règne en maître.

Dans cette exposition, la photographe rapproche la transe religieuse de celle obtenue par l’usage de psychotropes. Elle rappelle le culte voué au chanteur Jim Morrison, des Doors (dont elle invente le linceul et représente sommairement la sépulture), et celui dont Diego Maradona fut l’objet de la part des Argentins, alors qu’il se dopait et se droguait.

L’intitulé de l’exposition fait référence à un poème narrant l’aventure de marins devant dépasser un cercle de coquillages qui bloquait leurs bateaux. De même, dans cette exposition, Shannon Guerrico dépasse le seul domaine de la photo-graphie pour présenter aussi des objets. Cela correspond d’ailleurs à la nouvelle ligne de la galerie, qui présentera désormais du dessin et de la vidéo en plus de la photo, son domaine de prédilection.

Virginie MOREAU

> Galerie Annie-Gabrielli – 33, avenue de Nîmes (F. Delmas) – Montpellier – Tel. : 06 71 28 53 24 – http://galerieanniegabrielli.com

> L’exposition « Sortir du cercle des coquillages » est visible du mercredi au samedi, de 15h à 19h.

© photo : Virginie Moreau
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.