FPI LR : Bonne tenue du neuf, inquiétude sur les prix

Le marché du logement neuf dans le secteur Languedoc-Roussillon d’Occitanie confirme ses résultats positifs de l’année précédente, même si la progression est inférieure à celle de la France entière. La métropole montpel•liéraine continue à très largement concentrer l’essentiel des ventes. Les perspectives pour 2017 s’annoncent favorables, en dépit de l’inquiétude des promoteurs face à la hausse des prix.

Sur les neuf premiers mois de l’année 2016, les ventes nettes totales de logements neufs ont progressé en Occitanie de 6 % dans le secteur Languedoc-Roussillon et de 21 % dans le secteur Midi-Pyrénées, alors que la hausse a atteint 23,8 % au niveau national, indiquent les statistiques de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI). Côté Languedoc-Roussillon, après une relative stagnation des ventes nettes au 1er semestre (+ 1 %) due notamment au manque d’offres, la mise sur le marché de nouveaux programmes à partir du milieu de l’année a permis la relance des ventes de juillet à septembre. La hausse est de 17 % au troisième trimestre 2016 par rapport au troisième trimestre 2015 avec 1 358 réservations nettes. Xavier Bringer, président de la FPI LR, souligne : « Notre région avait constaté une forte reprise dès l’année dernière, alors que le phénomène n’est sensible au niveau national qu’en 2016. Le Languedoc-Roussillon s’est toujours montré ultraréactif ». Il estime cependant qu’avec un niveau satisfaisant d’offres au premier semestre, les ventes en 2016 auraient pu être supérieures de 30 % à celles de l’année dernière.

 

Montpellier : prédominance des ventes à investisseurs

Dans l’Hérault, les ventes nettes ont totalisé 3 275 logements au cours des neuf premiers mois de 2016, soit 4 % de plus qu’au cours de la période correspondante de 2015. La métropole montpelliéraine représente l’essentiel du marché (80 % de celui du département) avec 2 627 ventes nettes au cours des neuf premiers mois de 2016. Les ventes à investisseurs prédominent avec 1 573 réservations nettes, contre 1 054 pour les ventes à occupants des logements. Xavier Bringer se montre satisfait de la concertation avec la ville, la métropole et la Serm. Il apprécie notamment que les infrastructures soient réalisées avant de donner le feu vert aux nouveaux programmes de construction. « Cela évite bien des problèmes que connaissent d’autres agglomérations au niveau de la maîtrise du foncier », avance-t-il. Du côté de la région de Béziers, les ventes nettes ont progressé de 72 % au cours des neuf premiers mois de 2016 (par rapport à la période correspondante de 2015) avec 347 réservations nettes (contre 202 pour les neuf premiers mois de 2015).

 

Visibilité satisfaisante pour 2017

Pour l’avenir, l’une des préoccupations principales des promoteurs immobiliers est la hausse des prix du mètre carré habitable, qui atteint + 3,4 % au niveau national et + 6,1 % au niveau du secteur Languedoc-Roussillon entre les troisièmes trimestres 2015 et 2016. « Dans un marché hyperconcurrentiel, tous les promoteurs cherchent à offrir les logements au prix le plus bas possible. Mais avec l’important coût du foncier et l’impératif d’améliorer la qualité des immeubles, on a du mal à parvenir au résultat, d’autant plus lorsque l’offre est insuffisante », estime Xavier Bringer. Avec comme conséquence possible le risque de voir les prospects renoncer à l’acquisition. Cependant, en ce qui concerne l’année 2017, la visibilité sur les avantages fiscaux tels qu’annoncés est relativement rassurante. Même si le taux d’intérêt devrait regagner 0,5 à 1 point en un an. Pour les années à venir, l’enjeu dans la métropole montpelliéraine sera de réussir l’urbanisation des villes de la deuxième couronne. Cela suppose la définition d’un schéma de transport cohérent et un effort des promo•teurs pour concevoir un habitat adapté.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.