François Rouan au Musée Fabre de Montpellier

Une rétrospective dédiée aux tressages de François Rouan, artiste contemporain originaire de Montpellier, se tient jusqu'au 30 avril 2017 au Musée Fabre de Montpellier Méditerranée Métropole. Aux cimaises figurent 60 peintures retraçant "cinquante années de création intense", de 1966 à 2016 ; cinquante années vouées à la peinture et au tressage.

Mené depuis le milieu des années 60, ce travail exigeant, jouant tantôt d’une monochromie presque austère (série des Portes, 1971-1976), tantôt d’une exubérance colorée et baroque (Constellations tabouées 1992-1993), déploie les différentes modalités d’une technique inventée dès 1965 : le tressage. Pas seulement une manière de « peindre sur bandes » comme disait Jacques Lacan en 1978, mais aussi et surtout un mode de pensée, le principe du tressage gouverne l’œuvre de Rouan. L’exposition retrace ces cinquante années de peinture avec une sélection très serrée : une soixantaine de tableaux seulement, choisis parmi les plus importants, pour jalonner ces cinq dizaines d’années, de 1966 à 2016, et pour signifier l’ampleur d’une œuvre certes largement exposée, mais encore à découvrir dans la continuité de son parcours.

> Un article sera prochainement disponible sur cette exposition dans votre Espace Abonné

 

Informations pratiques

> Musée Fabre, 39 bd Bonne Nouvelle – Montpellier – Tél. 04 67 14 83 00 – www.museefabre.fr

Horaires

> Collections permanentes : du mardi au dimanche – 10h > 18h
> Exposition temporaire François Rouan, Tressages 1966-2016 : du mardi au dimanche 10h > 18h

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.