Frontignan : la démocratie participative au cœur de 2 réunions publiques

L'ensemble des idées et réflexions émises et l'organisation des nouvelles instances ont été présentés lors de deux réunions publiques, le 19 février, salle Voltaire et le 22, salle Bouvier-Donnat.

La Ville s’est donnée les moyens humains et financiers afin de créer une nouvelle dynamique démocratique qui permettre à chacun de participer à la vie locale. Questionnaires et entretiens collectifs ont mobilisé tous les élus et agents municipaux pendant une année, malgré la crise sanitaire, et plus de 300 habitants pour faire évoluer les dispositifs existants. Il en ressort de nouvelles pratiques et de nouvelles instances pour donner plus de place aux citoyens, de tous âges, de tous quartiers et de horizons. « Nous nous sommes engagés auprès de vous pour plus de démocratie locale. Aujourd’hui, c’est avec vous que nous dessinons une nouvelle relation entre la ville et ses habitants, plus transparente et plus collaborative » explique Loïc Linares, conseiller municipal délégué à l’aménagement durable et la transition démocratique, 2e vice-président de Sète Agglopôle Méditerranée

6 comités de quartier

« C’est après un long travail entre les élus, les habitants, les services municipaux et les associations, que nos instances citoyennes évoluent. Les nouveaux comités et le budget participatif vont permettre à chacune et chacun d’être pleinement acteur du devenir de notre commune et de valoriser les initiatives citoyennes au service de la qualité de la vie collective » précise Michel Arrouy, maire.

NvxComitesQuartierFronti

Les 11 anciens conseils de quartier se transforment en 6 comités habitants avec de nouvelles règles de fonctionnement et un cadre de travail recentré sur les questions collectives pour le vivre ensemble et l’amélioration du quotidien dans les quartiers en concertation avec les services municipaux pour trouver les solutions aux problèmes identifiés par les comités dans les quartiers :

  • Un groupe de « référents animateurs » (minimum 2 personnes) pour coordonner les activités du comité habitants
  • Des responsabilités partagées entre les membres (compte rendu, logistique…)
  • Une ouverture des réunions à tous les habitants
  • Des réunions régulières entre habitants et des réunions plénières semestrielles avec les élus
  • 2 élus référents pour tous les comités : Loïc Linares délégué à la transition démocratique et Jean-Louis Bonneric délégué à la vie citoyenne avec la participation d’autres élus aux réunions plénières selon les thèmes
  • Un budget annuel alloué à chaque comité habitants pour l’animation du quartier
  • Un cadre de fonctionnement fixé par une charte concertée.

Budget participatif de 50 000€

Un budget participatif global de 50 000 € (avec 1 budget maximum de 30 000 €, 1 budget maximum de 10 000 € et 2 budgets maximum de 5 000 €) est également lancé pour mettre à profit l’intelligence collective et mieux répondre aux attentes des habitants. Un vote citoyen aura lieu pour élire les lauréats. Le lancement de la première édition 2022 est prévue avant l’été 2022 :

  • Un concours à idées pour un projet co-construit avec les services communaux
  • Des thématiques d’actions ciblées : vivre ensemble, solidarité, transition écologique
  • Un jury d’éligibilité étudiera toutes les idées et propositions des habitants

« Pour redonner du pouvoir d’agir aux citoyens, nous vous invitons à trouver votre place dans les comités, à proposer vos idées et vos projets dans le cadre du budget participatif, à participer aux ateliers et réunions publiques » explique Jean-Louis Bonneric, conseiller municipal déléguée à la ville citoyenne

Autres instances participatives

  • Le conseil des sages devient le Comité des Sages avec une nouvelle définition du périmètre de la sagesse non conditionnée par l’âge mais par la définition de la sagesse. « La sagesse est un concept utilisé pour qualifier le comportement d’un individu, souvent conforme à une éthique, qui allie la conscience de soi et des autres, la tempérance, la prudence, la sincérité, le discernement et la justice s’appuyant sur un savoir raisonné ». Cette nouvelle instance sera mise en place en mai 2022 et questionnera les projets de la ville au regard des grands enjeux contemporains écologiques et sociaux :
  • Une instance participative pour l’implication des jeunes sera mise en place. La programmation et le fonctionnement sont en cours de travail et seront communiqués dès que possible.
  • Pour une conduite transparente de l’action publique locale, des réunions thématiques ouvertes à tous seront proposées chaque trimestre autour des politiques publiques (grands projets, espace public, vivre ensemble…) en plus des réunions « riverains » organisées lors de travaux.

Des lieux de partage

  • Un service dédié avec la création de la direction Transition démocratique et écologique et de la vie associative
  • Un lieu ressource pour la citoyenneté avec : un agent communal référent pour la transition démocratique, une salle de réunion (salle Voltaire) réservée pour les réunions des instances 2 jours par semaine, un espace de mise à disposition d’information sur la vie des instances participatives, les projets de la ville, les politiques publiques locales et la transition écologique.
  • Une implication de l’ensemble des services municipaux pour le bon fonctionnement des instances avec notamment un support logistique (mise à disposition de salle, relai communication) et technique (formation pour l’animation, diffusion des comptes rendu de réunion…).
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.