Gens du Voyage : Les délits ... en délibéré !

La police était pourtant sur tous les fronts ... Les autorités sur le terrain…

La police était pourtant sur tous les fronts … Les autorités sur le terrain .. 
D’occupation en réactions, de palabres en négociations, de référé en appel, d’épreuve de forces en promesses …les gens du voyage occupant l’ile des loisirs du Cap d’Agde sont finalement en phase avec leurs prévisions de départ initiales soit le Samedi 24 ou le Dimanche 25 Juillet.

L’épreuve de force engagée par les gens du voyage avec les autorités préfectorales et municipales aura permis une occupation sans entrave du terrain de l’ile des loisirs  depuis le 11 Juillet dernier.

Lundi, Sébastien FREY ( Représentant le maire  d’Agde en déplacement )  avait négocié un compromis d’occupation du terrain jusqu’au rendu de décision de l’appel qu’avait interjeté les gens du voyage.
Le référé ( pourtant non suspensif de la décision ) n’avait décidé, ni le 1er adjoint, conseiller général ni le sous préfet à requérir une expulsion forcée.

Le jugement a finalement été mis cet aprés midi  en délibéré jusqu’à Vendredi. 

Désormais, un jugement, même négatif , ne viendra  plus rien changer au programme que cette communauté avait établi…  à savoir un départ Samedi 24 Juillet.

Au Cap d’Agde, malgré les interventions conjuguées des polices nationales, municipales et des autorités  préfectorales, le constat est patent : Force sera sans doute restée …. aux gens du voyage !

Voir également le reportage et  l’article du 19 Juillet 2010

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.