L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Economie

GILETS JAUNES - Un mouvement de moins en moins sympathique

Manifester son mécontentement de manière pacifique pour sauvegarder son pouvoir d'achat en mettant son gilet jaune visible sur son pare-brise, telle était l'idée de départ. Et cela a fonctionné un certains temps, les manifestations bon enfants ont été légion courant novembre, entre klaxons et bonne humeur allant même jusqu'à aller jouer du piano à queue sur […]

Manifester son mécontentement de manière pacifique pour sauvegarder son pouvoir d'achat en mettant son gilet jaune visible sur son pare-brise, telle était l'idée de départ.

Et cela a fonctionné un certains temps, les manifestations bon enfants ont été légion courant novembre, entre klaxons et bonne humeur allant même jusqu'à aller jouer du piano à queue sur l'autoroute.  

Mais au fil du temps, des personnes autrement moins bien intentionnées ont rejoint les manifestants pacifiques de la première heure et ont donné au mouvement une tournure pour le moins bien moins sympathique.

En témoigne ce père de famille qui allait faire ses courses tranquillement ce samedi après midi au nouveau décathlon de Villeneuve les Béziers. Comme depuis 3 semaines, des gilets jaunes occupent le rond point de la méridienne ou de nombreuses dégradations ont été constatées

A son passage, un gilet jaune décide de le bloquer en arguant qu'il roulait en 4×4 et qu'il était donc supposé privilégié. Mauvaise pioche, l'homme est un salarié d'une entreprise de bâtiment biterroise, il gagne légèrement plus que le SMIC et son 4×4 à prés de 25 ans. 

Rien n'y fait ! Il est rapidement pris à partie par quelques gilets jaunes, le ton monte et il décide de passer le barrage avant que la situation ne s'envenime.

Arrivant sur le parking de la grande surface et croyant être sorti d'affaire, une quinzaine de gilets jaunes le rejoignent, ils sont alcoolisés et équipés de boules de pétanque, de barres et de marteaux. La scène devient apocalyptique et d'une violence incroyable. L'homme est passé à tabac et son véhicule vandalisé.

Le même samedi soir, c'est un chauffeur routier espagnol de 69 ans, ne supportant plus d'être retenu au même barrage par des gilets jaunes à l'âme de zadistes qui avait sorti une arme et fait feu en l'air pour se dégager du blocage.

Combien de temps vont encore durer ces scènes dignes d'un far west ?

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.