Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Groupe « Bessan avec Audace » : Bessan bouleversée par un singulier hiver français

 D'ordinaire, la minorité municipale à Bessan, vous exprime ses réflexions et propositions sur des…

 

D'ordinaire, la minorité municipale à Bessan, vous exprime ses réflexions et propositions sur des questions exclusivement communales. Par exception, ce trimestre, interrogeons-nous sur ce thème d'actualité si prégnant : celui de votre influence sur les choix faits en votre nom et pour vous-mêmes en matière de fiscalité, d'écologie, de démocratie, de citoyenneté, d'organisation de l’État et des services publics.

En définitive, il s'agit du fonctionnement de nos institutions et de l'investissement de chacun, tant pour contribuer à l'effort national que pour compter sur la solidarité, si nécessaire. Bref, les mots qui conviendraient pourraient moins se résumer à « la République en marche » mais plutôt à « la bonne marche de la République ».

« Et Bessan dans tout cela ? » pourriez-vous nous rétorquer en vous étonnant d'une tribune généraliste de la part de notre groupe d'élus. Notre choix est d'une simplicité biblique : dans la précédente édition du bulletin municipal, la majorité titrait une page entière comme suit : « Bessan impactée par les gilets jaunes ». Dès lors, ce n'est pas tant de sujets nationaux que nous traitons ci-après mais plutôt des causes et du déroulement de ces mouvements sociaux, ici à Bessan. Et là, précisément, nous ressentons l'analyse du Maire comme légère, superficielle, à vrai dire décevante.

En effet, limiter l'ampleur de la colère jaune au seul positionnement géographique de la commune et à sa desserte autoroutière est très incomplet. D'autres villes et villages de l'Hexagone jouissent des mêmes commodités routières, sans pour autant avoir été le théâtre de manifestations si inédites.

Donc, la possible explication est autre. C'est sur le terrain social, sociologique, économique que nous devons labourer. Localement, la question de fond à se poser est celle-ci : « la vie à Bessan est-elle plus difficile qu'ailleurs ? »  La question peut surprendre, parce qu'elle peut nous déplaire et nous déranger. Au delà de ces sentiments, examinons ce qui doit être amélioré. Réfléchissons aux leviers d'actions concrètes que les habitants sont en droit d'attendre (de l'Etat et des collectivités territoriales, chacun en ce qui les concerne, en fonction de leurs compétences) pour mieux vivre.

Ces enjeux forts constituent le fil rouge de cette crise qui marque la défiance des « Français moyens » que nous sommes à l'égard d'une élite nationale (ou qui croit l'être). Durant cet hiver si singulier, Bessan a certes souffert d'inadmissibles dégradations. Cependant, tous les gilets jaunes ne sauraient être assimilés à des casseurs ou à leurs complices.

Plutôt que de titrer « Bessan impactée » il aurait été plus juste (à notre avis) de lire « Bessan bouleversée par les gilets jaunes ». Ce bouleversement ne se réduit pas à une émotion  mais à une prise de conscience, à une alerte.  

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.