Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Henri COUQUET :« Pour le centre ville »

Depuis de nombreuses années déjà, l'évolution du centre ville d'Agde, et en particulier de…

Depuis de nombreuses années déjà, l’évolution du centre ville d’Agde, et en particulier de son cœur de ville, inquiète ses habitants et notamment son commerce. Ces derniers temps, c’est avec encore beaucoup plus d’acuité que ce phénomène est ressenti.
La désaffection commerciale du cœur de ville, qui est un phénomène touchant la plupart des cités, va de pair avec le développement des « grandes surfaces », que celles-ci soient situées à la périphérie de notre ville ou même dans d’autres communes. Cela va de pair aussi avec le déplacement de la plupart des gens en voiture, et donc des facilités de stationnement qui vont avec. En Agde ce phénomène s’accompagne d’une particularité supplémentaire, c’est que les surfaces commerciales de « périphérie » se trouvent au centre géographique de notre commune, entre le bourg, le Cap et le Grau.

Doit-on pour autant rester passif face à cette évolution paraissant inéluctable ? Certainement pas ! D’ailleurs de nombreuses actions ont été entreprises. Par le passé, sous les précédentes municipalités, ce fut déjà le cas. La piétonisation et le pavage de la rue de l’Amour, par exemple furent entrepris sous la municipalité Leroy-Beaulieu, et la reprise de la rue Jean Roger en basalte sous celle de Régis Passerieux.
Au cours du mandat de Gilles D’Ettore, de nombreuses interventions sur le domaine public ou privé ont été réalisées, ou sont en cours : place du jeu de ballon, école de musique, moulin des évêques et plan lumière accompagnent le PRI (programme de réhabilitation immobilière) et les actions habitats et façades. Pour autant, il semble bien difficile d’inverser la tendance.

Ce n’est pas une raison pour baisser les bras. Notre commune a besoin d’un centre ville pimpant, pour le bien être de ses habitants d’abord, mais aussi pour l’accueil d’une nouvelle population se mixant à l’existante au fur et à mesure de la réhabilitation de l’habitat vacant insalubre. C’est ainsi que le commerce de proximité aura une vraie chance de redécoller. Notre cité a besoin aussi d’un accès facile et agréable à son riche patrimoine historique pour nos visiteurs et les touristes de nos stations. La part de commerce liée au tourisme a tout à y gagner.

Il faut donc poursuivre et accélérer les actions entreprises. Ces actions, dépendent souvent d’administrations différentes, dont les décisions peuvent paraître éloignées des préoccupations de « terrain ». Nous avons intérêt à mieux écouter les habitants et les commerçants du quartier. C’est pourquoi je propose aujourd’hui que nous ayons un délégué pour le centre ville : quelqu’un au contact des gens concernés, faisant le lien entre toutes les actions et en relation avec le nouveau directeur de la maison des entreprises.

    Je propose Christiane Mothes, née rue Jean Jacques Rousseau, qui a grandi puis travaillé longtemps dans la boulangerie familiale rue Ernest Renan, qui a créé et tenu une maroquinerie durant plus de quinze ans rue Jean Roger, avant d’exercer dans plusieurs commerces, tous du centre ville. Elle connaît donc parfaitement le « terrain ». Issue d’une famille agathoise très honorablement connue, ayant vécu et travaillé sa vie durant dans le cœur de ville d’Agde, elle est maintenant disponible et prête à se vouer à cette tâche. Elle est au cœur du sujet, forcément en phase avec les préoccupations des habitants et des commerçants. Elle est habitée d’une forte envie de faire le lien, afin que les souhaits soient véritablement entendus. Elle a le désir de voir renaître un centre ville comme elle l’a connu.
Je soutiendrai de toutes mes forces cette volonté que le centre ville d’Agde mérite.

            Henri Couquet
            Maire adjoint
            Délégué aux finances et au développement économique

Légende photo : Christiane Mothes avec Henri Couquet.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.