Hérault : 64 animaux tués et 26 blessés par des loups en 2021

Le 15 février dernier s'est tenu le comité départemental loup, présidé par le sous-préfet Éric Suzanne. Cette instance réunit les représentants des services de l’État, des collectivités territoriales, de la profession agricole et des associations de protection de la nature. Etat des lieux de l'année 2021.

4 loups sont désormais présents dans le département de l’Hérault sur les 624 estimés en France.

La population sur le territoire

Les secteurs de présence sont le Caroux, le Somail et le Larzac. Sur le Larzac, depuis janvier 2022, 2 loups ont été identifiés ensemble, à différents endroits, par les pièges-photos des services de la Direction départementale des territoires et de la mer et de l’Office français de la biodiversité. À ce jour, ces 2 loups ne sont pas sexés ni identifiés génétiquement. Par ailleurs, aucune meute n’est présente dans le département.

22 000€ d’indemnisation

En 2021, 14 élevages héraultais ont été victimes de prédations du loup. Au total, sur 33 constats réalisés par l’OFB, 26 attaques sont classées possiblement en lien avec le loup ; le bilan est de 64 animaux tués et 26 blessés. Ces prédations ont donné lieu à 22 K€ d’indemnisations pour les professionnels de l’élevage (près de 4 M€ au niveau national).

Protection des troupeaux

Dans l’Hérault, la protection des troupeaux passe par le financement de chiens de défense et de clôtures électrifiées. En 2021, 38 K€ de crédits européens ont été mobilisés pour aider les éleveurs à se protéger (30 M€ au niveau national). Lors du comité départemental, il a été acté d’étendre le périmètre des communes pouvant bénéficier de ces aides dès cette année de 31 à 41, soit 10 communes supplémentaires (plus d’informations sur le site www.europe-en-occitanie.eu).

Les possibilités de tirs de défense simple pour les éleveurs sont facilitées dans les communes héraultaises concernées par le loup. 18 arrêtés de tirs de défense ont été délivrés dans le département, dont 2 permettant le tir de défense renforcé (plusieurs tireurs simultanément). Les conditions de réalisation de ces tirs sont néanmoins très encadrées et visent à défendre le troupeau uniquement en cas de prédation. Ces dérogations n’ont pas donné lieu à de tir mortel de loup dans l’Hérault depuis le retour de l’espèce en 2014.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.