Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

HERAULT - ANTICIPER LES PENURIES D'EAU POTABLE

EAU POTABLEAnticiper les pénuries d’eau en Hérault : le Département à pied d’oeuvre !L’eau…

EAU POTABLE

Anticiper les pénuries d’eau en Hérault : le Département à pied d’oeuvre !

L’eau est une ressource fragile que le Département préserve toute l’année. Mais l’été, les températures montent et la sécheresse peut s’installer. Le Département et ses partenaires sont mobilisés depuis début juillet pour anticiper et intervenir en cas de pénuries d’eau.

Au Département de l’Hérault, une équipe d’hydrogéologues et de techniciens contrôle toute l’année l’état des nappes phréatiques, zones aquifères dans le langage technique. Ces réserves d’eau sont essentielles pour l’alimentation des foyers en eau potable.

Pour assurer un suivi efficace, des capteurs ont été placés dans une trentaine de forages et sources1 répartis sur tout le territoire depuis 2000. Grâce à ce réseau départemental de suivi du niveau d’eau, des mesures sont faites en continu pour prévenir les pénuries. Ces données2, alimentent l’Observatoire départemental de l’eau et de l’environnement littoral (ODEEL) et permettent d’établir des cartes mensuelles de l’état des nappes qui sont ensuite diffusées aux communes, aux syndicats de gestion eau potable, aux syndicats de gestion de bassin ainsi qu’à tous les partenaires impliqués. Ces mesures concourent notamment à l’information du « Comité sécheresse » mis en place par la Préfecture.

L’objectif de ce service départemental est d’aider les communes à mieux connaître l’état de la nappe phréatique des forages et sources exploités et ainsi, dans certains cas, pouvoir anticiper les pénuries. Grâce à ces technologies, les équipes du Département peuvent suivre les évolutions et agir plusieurs semaines à l’avance si le niveau d’eau risque de baisser.

L’exemple de 2014, une année très sèche…

En 2014, avec les capteurs situés à Cabrières, le Département a pu annoncer au maire de Cabrières que l’eau allait manquer dès le début du mois de juin, ce qui s’est confirmé par la suite. Des solutions ponctuelles ont été trouvées conjointement avec la commune pour alimenter la population.

Le Département intervient aussi en cas de pénurie d’eau.

En cas de pénurie d’eau, le Conseil départemental peut proposer des solutions alternatives comme le portage d’eau qui fait appel à la solidarité territoriale entre les communes. Et quasiment chaque été il approvisionne des communes en eau potable, essentiellement au nord et à l’ouest du territoire ainsi que dans le coeur d’Hérault. Il dispose pour cela de 2 camions citernes de 7 m3 et 11 m3. Cette astreinte est assurée par le service génie civil du Conseil départemental basé à Gignac.

La consommation moyenne d’eau potable par jour et par habitant (en comptant les rendements des réseaux) est de 250 l/j/hab soit 1 m3 pour 4 personnes. 

1 Captages en exploitation 

2 et celles collectées par les réseaux de suivi de l’Agence Française pour la biodiversité, du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) et du Syndicat mixte d’études et de travaux de l’Astien (SMETA).  

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.