Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

HERAULT - Appel départemental Front Commun 34 - Campagne commune aux présidentielles et législatives

Appel départemental Front Commun 34 Campagne commune aux présidentielles mais aux législatives aussi !En ce…

Appel départemental Front Commun 34 

Campagne commune aux présidentielles mais aux législatives aussi !

En ce début d'année électorale, les signataires héraultais de l'Appel Front Commun, organisés en coordination départementale, ont décidé d'accélérer la bataille politique en faveur de l'unité des forces de la gauche radicale et écologique.

Au moment où les annonces de candidatures pour les législatives se multiplient au sein même des forces politiques qui vont mener ensemble la campagne en faveur de Jean-Luc Mélenchon, ils en appellent à la population du département pour qu’elle demande, en signant l’appel suivant, que les candidatures aux élections législatives soient aussi communes.

Qui comprendrait que ces forces mènent la bataille ensemble aux présidentielles et s'affrontent aux législatives ?

Vous pouvez diffuser l'appel en relayant l'adresse http://appelfrontcommun34.fr et consulter le site www.frontcommun34.fr

Xavier Marchand

Pour la coordination  départementale


Appel Départemental Front Commun 34 – En 2017 construisons notre avenir en commun


Aujourd’hui, dans l’Hérault, comme pour le pays, le pire semble possible ; les risques d’une catastrophe politique aux conséquences incalculables sont réels.

La droite avance son programme favorable au patronat, au monde de la finance, aux plus aisés (suppression de l’ISF). Son candidat François Fillon, s’attaque au pouvoir d’achat, au travail (fin des 35 h), aux droits sociaux (sécurité sociale, retraite, prestations familiales).

Le Front National, prône également la baisse des dépenses publiques, une revalorisation des salaires en trompe l’œil via une baisse des cotisations sociales compensée par une hausse de la CSG donc augmentation de l’imposition, un système de retraite par capitalisation dont seuls les plus riches pourront profiter, mais aussi le refus de l’autre, de l’accueil de l’immigré, responsable à ses yeux de tous nos maux. Nationalisme, racisme et xénophobie sont à l’ordre du jour comme l’illustre la situation à Béziers.

Pourtant, les jeux ne sont pas faits : le peuple de gauche est en attente et aspire à une autre construction du futur. Il refuse une politique d’austérité sous prétexte qu’« il n’y a pas d’autres solutions possibles ». Il refuse les renoncements et l’impasse de la soumission aux injonctions du MEDEF, des instances européennes, des puissances financières choisis par François Hollande et Manuel Valls durant 5 ans. 

Ce peuple veut résister et dans sa majorité, pense que le temps est venu de dépasser la résignation. Il a déjà, notamment dans notre département, manifesté sa colère et sa volonté d'une autre politique, dans les luttes contre la loi travail, le CICE, la Loi Macron et plusieurs autres occasions. Il faut maintenant que ces luttes se traduisent dans une perspective politique. Le temps est venu de produire, ensemble, des vues nouvelles sur l’au-delà du capitalisme, de penser les formes possibles d’une voie nouvelle, de placer au cœur de l’évolution des sociétés “l’Humain d’abord” et “l'Avenir en commun” !

Ce que nous attendons de cette séquence électorale

Parce qu’il est aujourd’hui question d’alternative économique, sociale, culturelle, nécessaire et non d’alternance, nous voulons que trois urgences soient les phares qui éclairent le futur.

L’urgence démocratique (allons vers une 6ème République repensée), l’urgence sociale(partageons et protégeons), l’urgence écologique (allons vers une planification écologique).

Nous voulons aussi que la construction européenne soit remise en question et que l’objectif de la France à l’international soit d’établir une politique de paix et de solidarité dans le monde.

Nous savons que c’est possible.

Cet autre avenir, cet autre monde à construire pour réparer dégâts et insuffisances de la période que nous venons de vivre, ne se fera pas sans l’implication et la prise de responsabilité citoyenne du maximum d’entre nous. Le temps est venu que les hommes et les femmes de bonne volonté, convaincus qu’il est possible et nécessaire de changer le réel, prennent la parole, dépassent l’emprise de la peur ou du « chacun pour soi », et optent résolument pour l’intérêt général humain. Le bon départ de la campagne JLM 2017 le prouve !

Cette campagne où chacun peut trouver place et retrouver goût à l’exercice de la citoyenneté, à la fabrication coopérative de la politique et de la démocratie est celle de Jean-Luc Mélenchon. 

Nous le soutenons pour, avec lui, faire face au présent et penser ensemble l’avenir, mais aussi pour qu’une nouvelle force politique de vrai changement puisse naître à l’issu d’une campagne collective et unitaire, comme l’avait été, partout, celle de 2005 contre le Traité Constitutionnel Européen.

Par ailleurs, inquiets de la multiplication des annonces de candidatures dans les 9 circonscriptions de l’Hérault, nous appelons toutes celles et ceux qui se reconnaissent dans cet appel, à faire campagne et travailler ensemble jusqu’à des candidatures unitaires qui permettront en faisant « Front Commun », une irruption citoyenne constructive.

www.frontcommun34.fr

Signer la pétitionVoir les signataires

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.