Hérault : gel d'avril 2021, près de 450 agriculteurs ou structures professionnelles soutenus

5 M€, c'est le montant de ce fonds d’aide exceptionnel, voté par le Département de l'Hérault et géré par la Chambre d'Agriculture.

Cet épisode de gel a eu lieu en avril 2021 : épisode inédit avec des dégâts considérables sur les principales cultures. Les ¾ du vignoble ont été touchés à plus de 50%, et 40 000 ha ont été sinistrés entre 80 et 100%. Dans plusieurs vergers, la perte de récolte a été totale.

3 dispositifs de versement des aides

Le versement des aides a été réalisé selon les 3 dispositifs convenus avec les partenaires professionnels : l’aide aux surcoûts de réhabilitation du verger concernant 97 exploitations qui en ont bénéficié rapidement après le gel; l’aide aux surcoûts des organisations de producteurs qui a permis de soutenir 4 entreprises de fruits et légumes pour financer leur frais fixes, qui restent les mêmes quelques soient les rendements; et l’aide aux surcoûts de vinification qui a été versée à 310 caves et 30 coopératives, dont le calcul a dû attendre la fin des vendanges 2021, les dossiers étant traités en suivant. A ce jour, l’ensemble des producteurs et structures éligibles à l’aide du Département a été indemnisé.

Anticiper les risques des changements climatiques

Pour Kléber Mesquida, le président du Département, il est nécessaire de pouvoir anticiper : “le changement climatique se manifeste par des épisodes climatiques extrêmes plus réguliers : des pluies diluviennes, des crues exceptionnelles, des gelées ou grêles qui impactent nos cultures ou encore des chaleurs et canicules toujours plus intenses qui provoquent des feux ravageurs et la sécheresse des sols. Pour s’adapter à ce changement, le Département s’engage avec la Chambre d’agriculture et la société PREDICT Services pour permettre aux agriculteurs de mieux anticiper les phénomènes climatiques pour en atténuer les effets par la mise en place, plusieurs jours à l’avance, de pratiques adaptées. Les dommages sur les cultures seront ainsi réduits. D’autres actions sont menées pour soutenir les agricultures des aléas climatiques en toute saison : l’engagement Hérault irrigation, le financement de filets anti-grêle“.

Jérôme Despey, président de la Chambre d’agriculture précise l’aspect prioritaire du changement climatique et de ses enjeux pour l’agriculture et la viticulture : “dès le lendemain de cet épisode de gel survenu un vendredi, les visites de terrain ont confirmé des dégâts considérables sur les cultures. Les élus et de la Chambre d’agriculture et moi-même avons mobilisé toutes les ressources possibles, le premier ministre et le ministre de l’agriculture se sont immédiatement déplacés dans l’Hérault pour constater ce gel historique d’ampleur. Le Département a instamment soutenu les agriculteurs en délégant la gestion du fonds de solidarité à la Chambre d’agriculture auquel les collectivités locales ont également abondé. Le changement climatique est un axe prioritaire du Projet agricole départemental (PADH) 2030 et de nombreuses missions à la Chambre d’agriculture intègrent le changement climatique et ses effets sur l’agriculture.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.