L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

HERAULT - Un manager mythomane faisait miroiter des contrats à de jeunes mannequins

Cette semaine, les belles histoires d'un pseudo manager de mannequins en quête de contrats ont tourné courts. Face à ses mensonges, l'homme se faisant appeler Patrick Dray a fini par se faire démasquer et à révéler sa mythomanie. Un faux numéro SIRET et des contrats bidons Le beau parleur n'hésitait pas à rentrer en contact à des jeunes filles cherchant à […]

Cette semaine, les belles histoires d'un pseudo manager de mannequins en quête de contrats ont tourné courts.

Face à ses mensonges, l'homme se faisant appeler Patrick Dray a fini par se faire démasquer et à révéler sa mythomanie.

Un faux numéro SIRET et des contrats bidons

Le beau parleur n'hésitait pas à rentrer en contact à des jeunes filles cherchant à signer des contrats avec des agences de mannequins. Il proposait son large carnet d'adresses pour les aider à décrocher des séances de shooting pour des marques prestigieuses.

Je suis dans ce milieu depuis de nombreuses années, et pourtant j'ai failli me faire berner par cet individu, il utilisait un faux numéro de siret, une fausse licence de photographe et avait des montages sur des faux contrats de travail, des fausses conversations. Tout était faux. Je m’en suis rendue compte au fur et à mesure, et dieu merci, pour moi, cela n’a duré que quelques semaines. Pour certaines, ça fait plusieurs mois et plusieurs années. ” précise Nina qui a mis au jour les agissements du photographe escroc.

Faux directeur artistique mais vrai beau parleur

La jeune fille raconte : “L'histoire avec moi a commencé à la rentrée, il m’a contacté pour que je fasse parti d’un casting pour la marque Bulgari à Milan. Il a poussé son mensonge très loin et je me suis laissé tenter, j’ai fait 3 séances puis je n’ai rien vu venir. J'ai commencé à douter. Quelques jours après, il m'a parlé d'un partenariat avec le Château de Pondres“.

L'endroit très réputé dans le Gard serait à la recherche de mannequins pour une séance photos et aurait mandaté l'homme pour assurer les recrutements. Problème, l'homme y est parfaitement inconnu !

“Chérie, bébé, trésor”

Au fur et à mesure que les doutes apparaissaient, le personnage devenait très possessif. Il exigeait que je ne shoote qu'avec lui, en mettant en place une relation « papa-fille » pour me mettre en confiance. Il m’appelait « chérie, bébé, trésor… » et me disait des « je t’aime » précise la jeune fille.

Des textos à caractère sexuel

L'homme serait même allé bien plus loin. Selon d'autres témoignages, il aurait même envoyé des messages à caractère sexuel à des modèles parfois mineurs et aurait eu des gestes déplacés pendant des séances de shooting.

Un coup de fil à Christian Lacroix

Le “photographe de stars en devenir” ne manquent pas d'aplomb devant ses modèles, n'hésitant pas à inventer une conversation en direct avec Christian Lacroix ou se faisant passer pour un représentant d'agences à Barcelone, en Russie et comme photographe officiel des marques Desigual, Bershka et Etam lingerie. Mais là aussi, il y a un problème, les photos utilisées pour vanter ses projets ne sont pas de lui et les contrats utilisés ont fait l'objet de montages parfois grossiers.

Cette fois ci, il est sommé de s'expliquer et là, le masque tombe : Pris à ses propres mensonges, l'homme reconnaît qu'il a un problème mental, il est atteint de mythomanie !

” J'ai décidé de révéler cette histoire au grand jour pour mettre au courant les modèles qui ont pu ou qui devaient shooter avec lui. Il a de nombreuses photos et vidéos de nous toutes et c'est en fait un grand malade mental, il a abusé de nous en nous faisant perdre notre temps, juste pour le loisir d'être en contact avec de jolies filles et d'enrichir sa collection de photos. Il fallait que cela cesse et c'est pour cela que je n'ai pas hésité à révéler notre conversation par sms dans laquelle il avoue sa mythomanie.

Depuis cette révélation, l'homme a désactivé son compte facebook et reste injoignable.

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.