Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

HERAULT - Une cinquantaine d'agriculteurs au lancement des journées Innov'Action 2016

Innov'Action 2016 – Hérault: Une cinquantaine de participants à la première journée portes ouvertes au…

Innov'Action 2016 – Hérault:
Une cinquantaine de participants à la première journée portes ouvertes au Domaine de la Jasse à Combaillaux

La Chambre d’agriculture de l’Hérault inaugurait ce mardi 7 juin les journées Innov’Action 2016 chez Bruno LE BRETON au Domaine de la JASSE à COMBAILLAUX.

Deux autres rendez-vous à venir prochainement dans l’Hérault :

– Vendredi 10 juin à 14h : Patrick JOURDAN à PAULHAN,
– Lundi 13 juin à 14h30 : Michel GARCIA, Les Vergers de Thau, à VILLEVEYRAC.


30 clichés sont disponibles sur notre page

FACEBOOK HERAULT TRIBUNE 


Le concept : donner la parole aux agriculteurs pour présenter leurs pratiques innovantes autour de la triple performance économique, sociale et environnementale, à d'autres agriculteurs, directement sur leur exploitation, afin de favoriser le transfert de pratiques et de connaissances.

Les secteurs de l'agriculture et de l'agroalimentaire sont les piliers de l'économie de la nouvelle Région, devant l’aéronautique et le tourisme. Pour autant, ces secteurs font face aujourd’hui à d’importantes crises – économiques, sociales, sanitaires et environnementales. Le défi pour les agriculteurs est de concilier des entreprises agricoles compétitives et des systèmes de production à faible impact sur l’environnement et ainsi pérenniser leurs exploitations. Pour y arriver, l’innovation est primordiale. 

Innov’Action 2016 : Le domaine de la Jasse exemplaire en matière de RSE

Producteur négociant, Bruno Le Breton exploite un domaine viticole de 55 ha à Combaillaux. A l’occasion des journées Innov’Action, il a expliqué ce mardi 7 juin à une cinquantaine d’agriculteurs et de professionnels de la filière viticole comment il a mobilisé ses 11 salariés dans une démarche de Responsabilité Sociétale des Entreprises.

Après avoir obtenu la certification Haute Valeur Environnementale (HVE) en 2013 avec l’appui de la Chambre d’agriculture de l’Hérault, Bruno Le Breton s’est engagé en décembre 2013 dans la démarche RSE. Le domaine de la Jasse est ainsi le premier domaine viticole familial français à être évalué AFAQ 26000 – niveau « confirmé » en juillet dernier.

« Il est important de sensibiliser les viticulteurs sur les impacts environnementaux, sociaux et sociétaux de nos pratiques. Il y a une série de mesures simples et de bon sens que l’on peut appliquer dès à présent. Par exemple, être suffisamment formé et équipé pour réduire les doses de produits phytosanitaires et mieux gérer les populations microbiennes lors du processus de vinification, trier ses déchets, utiliser du papier recyclé pour les étiquettes… La mesure la plus emblématique que j’ai prise : réduire de 100 g le poids de la bouteille. A l’échelle d’1 million de bouteilles produites par an, la réduction de gaz à effet de serre ainsi générée équivaut à la production de GES d’une voiture roulant 500 000 km. C’est considérable. La profession devrait acter un poids maximum à 500 g, au-dessus, c’est du non-sens ! » explique Bruno Le Breton.

Exportant une grande partie de sa production dans les Pays du Nord de l’Europe, particulièrement sensibles à la démarche RSE, Bruno Le Breton a élaboré avec les docteurs Hussam AL MALLACK, généraliste et Hussein HABIBEH, spécialiste en addictologie au CHU de Montpellier, une charte de dégustation responsable qui rappelle les bonnes pratiques de la consommation de vin.

« Il est important de sensibiliser les viticulteurs sur les impacts environnementaux, sociaux et sociétaux de nos pratiques. Il y a une série de mesures simples et de bon sens que l’on peut appliquer dès à présent. Par exemple, être suffisamment formé et équipé pour réduire les doses de produits phytosanitaires et mieux gérer les populations microbiennes lors du processus de vinification en supprimant le souffre jusqu'à la malo, trouver une filière de recyclage professionnelle pour tous ses déchets, utiliser du papier recyclé pour les étiquettes… La mesure la plus emblématique que j’ai prise : réduire de 100 g le poids de la bouteille. A l’échelle d’1 million de bouteilles produites par an, la réduction de gaz à effet de serre ainsi générée équivaut à la production de GES d’une voiture roulant 500 000 km. C’est considérable. La profession devrait acter un poids maximum autour de 500 g, au-dessus, c’est du superflu inutile ! » explique Bruno Le Breton.
Exportant une grande partie de sa production dans les Pays du Nord de l’Europe, particulièrement sensibles à la démarche RSE, Bruno Le Breton a élaboré avec le docteur Hussam AL MALLACK, spécialiste en addictologie, une charte de dégustation responsable qui rappelle les bonnes pratiques de la consommation de vin.

Innov’Action : 2 autres fermes héraultaises sources d’innovation

Vendredi 10 juin à 14h: Patrick JOURDAN à PAULHAN expliquera comment le besoin pour l’agriculture ne dépasse pas 2 à 3% de la pluviométrie. Les besoins en eau sont moins importants d’une part du fait de la déprise agricole mais aussi parce que les pratiques évoluent en parallèle grâce à des solutions de pilotage des irrigations et de ferti-irrigation.

«Les avantages du pivot photovoltaïque sont
multiples : c’est la solution la plus écologique
possible qui permet de préserver la qualité des
sols, de garantir l’autonomie énergétique de l’exploitation, 24 h/ 24h, y compris en période estivale. Enfin, c’est aussi une solution économique sur le long terme. »

Lundi 13 juin à 14h30 : Michel GARCIA, installé depuis 1997, a une sensibilité depuis toujours pour les circuits de proximité tout comme Véronique, sa sœur, Maeva, sa nièce et Eliane, sa mère qui a une boutique de vente à Villeveyrac, et qui pratique les marchés depuis toujours.

C’est en 2004, qu’il tente de transformer les fruits déclassés des circuits de commercialisation en jus de fruits. Le seul atelier de transformation existant, situé dans les Bouches du Rhône est un atelier industriel et transforme à façon à partir de 3 tonnes de fruits. Michel crée alors en 2012 son atelier de transformation.

« Je suis très investi dans les circuits de proximité. Aller à la rencontre des consommateurs a un sens. Dans la famille, on participe aux marchés locaux, on commercialise des paniers fraîcheurs et on adhère à la marque Bienvenue à la Ferme. Dans cette même démarche, en 2009, j’ai initié le premier marché Producteur de Pays.

Je suis attaché à la qualité des produits et c’est ce qui a motivé l’envie de concevoir mes propres jus de fruits artisanaux sous la marque « Verger de Thau ». J’ai effectué une formation au CFPPA

de Florac sur l’hygiène et la traçabilité. Je ne cache pas que ce ne fut pas toujours facile car la transformation n’est pas une science exacte, et demande énormément de connaissances. Mais après quatre années, j’atteins largement mes objectifs et pense à une extension de 60 m2 de la zone de stockage. »

INNOV’ACTION : l'innovation par les agriculteurs, pour les agriculteurs

Avec les journées Innov'Action, les Chambres d'agriculture de Languedoc Roussillon Midi Pyrénées démontrent leur capacité à initier et à accompagner des projets innovants grâce à leurs conseillers techniques présents sur le terrain. Si l'innovation est souvent issue de la recherche fondamentale et appliquée, elle existe aussi dans les exploitations, initiée par des agriculteurs « pionniers », qui expérimentent et innovent de manière individuelle ou via des groupes de progrès.

Pour les agriculteurs, Innov'Action est une opportunité d'échanger entre pairs et de faire connaître les pratiques novatrices qui répondent aux impasses techniques et agronomiques, mais aussi au besoin de meilleure valorisation des productions agricoles dans un contexte d'aléas économiques accrus qui met à mal la viabilité et la vitalité des exploitations. Innover est source d'emplois et de valeur ajoutée pour les territoires ruraux.

« Certaines filières phares de notre agriculture, notamment l’élevage, traversent actuellement une crise sans précédent. Aussi, notre secteur d’activité a plus que jamais besoin d’innover pour s’adapter à des contextes économiques fluctuants tout en continuant de répondre aux besoins de nos concitoyens : une alimentation saine et de qualité mais aussi un espace rural accueillant et des ressources préservées.

C’est dans cet objectif que les Chambres d’agriculture de Languedoc Roussillon Midi Pyrénées vous invitent à venir découvrir les techniques et pratiques développées et mises en œuvre par des agriculteurs innovants, sur leurs fermes. En améliorant les performances – économique, sociale, environnementale – de leurs exploitations agricoles, ils offrent des solutions afin que le monde agricole réponde aux grands défis auxquels il est confronté. »

Denis Carretier, Président de la Chambre régionale d’agriculture Languedoc Roussillon Midi Pyrénées

Dans chaque exploitation participant à Innov’Action, le visiteur trouvera :

  • –  des innovations réalistes et faisables portées par des agriculteurs,

  • –  des présentations et démonstrations faites par les agriculteurs eux-mêmes,

  • –  une évaluation des innovations à travers l’expertise des techniciens de la Chambre

    d’agriculture : une fiche témoignage sera disponible sur chaque site et des données chiffrées concernant l'atelier seront présentées.


    Toutes les informations concernant Innov’Action :

    http://www.innovaction-agriculture.fr/languedoc-roussillon-midi-pyrenees

    Vidéos de l’édition 2015 : https://www.youtube.com/watch?v=3K6OT8cQ46wl https://www.youtube.com/watch?v=7z_uDMzhUIc https://www.youtube.com/watch?v=msY aHDs-S7Y

    L’intégralité des fiches témoignages des agriculteurs ayant participé en 2015 :

    http://www.innovaction-agriculture.fr/fiches-innovaction/fiches-temoignage-2015/

     

    propos des Chambres d’agriculture de Languedoc Roussillon Midi Pyrénées

    Avec plus d’un millier de collaborateurs accompagnant au quotidien les agriculteurs, les Chambres d’agriculture de Languedoc Roussillon Midi Pyrénées sont de véritables catalyseurs qui favorisent l’émergence de projets innovants. Elles contribuent ainsi, sur le terrain et de façon très concrète, à relever les trois défis majeurs de l’agriculture : produire en étant compétitif, préserver les écosystèmes et entreprendre pour participer au développement de tous les territoires.

    Sur le terrain, les Chambres d’agriculture contribuent au développement des exploitations agricoles conciliant performance économique, sociale et environnementale au travers de nombreuses actions :

    • –  détecter l’innovation dans les fermes,

    • –  animer des groupes d’agriculteurs,

    • –  apporter des conseils et expertises aux exploitants,

    • –  tester des solutions innovantes dans les stations expérimentales,

    • –  proposer des formations pour les conseillers et les agriculteurs,

    • –  participer aux différents réseaux mixtes technologiques. 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.