Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

La grande criminalité en Agde, conséquence inévitable du laxisme du maire !

La grande criminalité en Agde, conséquence inévitable du laxisme du maire ! Mardi matin 30 juillet, un évènement grave est survenu dans notre commune, relaté dans les colonnes du quotidien régional du lendemain sous le titre « arrestations dans un camp après un échange de tirs ». Encore des coups de feu tirés par des jeunes issus d’un des […]

La grande criminalité en Agde, conséquence inévitable du laxisme du maire !

Mardi matin 30 juillet, un évènement grave est survenu dans notre commune, relaté dans les colonnes du quotidien régional du lendemain sous le titre « arrestations dans un camp après un échange de tirs ». Encore des coups de feu tirés par des jeunes issus d’un des camps de gens du voyage établi de façon quasi permanente sur la route de la Tamarissière.

Il y a 2 mois, il s’agissait d’une rixe à l’intérieur de ce même camp entre 2 jeunes dont l’un avait été grièvement blessé.
Cette fois-ci, c’est en plein Agde sur des policiers de la BAC que 2 jeunes ont tiré des coups de feu,
alors que les forces de police intervenaient à la suite d’une rixe due, d’après le quotidien régional,  à une affaire de racket envers des jeunes qui consommaient la nuit au Quick. Il est anormal que des jeunes gens ne puissent pas venir au sortir de boite de nuit, consommer un hamburger en toute sécurité.

Cela fait des années que je dénonce le communautarisme démagogique du maire d’Agde, qui se traduit par la passivité de sa police municipale  devant le trafic de drogues, les tentatives de racket et les incivilités de toute sorte, qui pourrissent la vie des Agathois, non seulement dans le centre historique, mais aussi au Cap d’Agde et au village naturiste.

Ces évènements récents démontrent que la permissivité du maire, dénoncée régulièrement par des pétitions qui  recueillent un grand nombre de signatures à chaque fois, fait le lit d’une délinquance beaucoup plus grave. Au cours d’une récente réunion organisée par l’association Agathé, au centre-ville, le maire, toujours dans le déni, ne voyait là que « des voleurs de bicyclettes » contre lesquels il estimait ne rien pouvoir faire !

A quoi sert alors sa police municipale de 65 agents, payée par les contribuables et soi-disant dotée de tous les moyens ? Il est grand temps de redresser la barre en se donnant les moyens d’appliquer la loi républicaine à tous, avec fermeté et sans exceptions. C’est ce à quoi je m’engage devant les Agathois.

                                                                                                            Dominique Antonmattei

                                                                                                            Candidate à la mairie d’Agde

                                                                                                            Liste Agissons pour Agde   

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.