L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.

La Justice recrute des magistrats

L’inscription aux concours d’accès à l’Ecole nationale de la magistrature (ENM) est accessible du 11 janvier au 12 mars 2021.

En 2020, la réforme des concours a permis de prendre en compte la pluralité des profils des candidats. Les concours comprennent moins d’épreuves, intègrent des matières au choix et privilégient les cas pratiques. Ils valorisent les parcours professionnels pour les 2e et 3e concours et la capacité de raisonnement des candidats.

Une voie d’accès adaptée pour chaque profil de candidat

Trois concours sont proposés aux personnes “disposant d’une connaissance pointue du droit, d’une aptitude à décider et d’une grande capacité d’écoute. Ils s’adressent à des profils divers :

  • Le 1er concours est destiné aux titulaires d’un diplôme de niveau Bac+4, âgés de 31 ans au plus : c’est la voie d’accès principale à la magistrature.
  • Le 2e concours s’adresse aux fonctionnaires ou agents publics exerçant depuis au moins 4 ans, âgés de 48 ans et 5 mois au plus, qu’ils soient greffiers, lieutenants de police, inspecteurs du travail, professeurs, etc.
  • Le 3e concours est dédié aux candidats justifiant d’au moins 8 ans d’activité dans le secteur privé, âgés de 40 ans au plus, et leur permet de se reconvertir professionnellement au sein de la magistrature.

Les personnes intéressées peuvent se porter candidates sur enm.justice.fr ou par envoi postal en LRAR à l’aide du formulaire d’inscription disponible auprès de l’ENM. Les épreuves d’admissibilité des trois concours se dérouleront du 31 mai au 4 juin 2021.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.