Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

La Révolte des vignerons de 1907 et les mutins du17e RI ... Par Michel DELBREIL

Depuis 1900, le vin du midi souffre d'une terrible mévente.Face à l'effondrement des cours, les vignerons sont confortés à la misère. ils voient leurs revenus s'effondrer, tandis que leurs impots restent élevés. Le nombre de chômeurs explose. Plusieurs communes de l' Hérault doivent même organiser des ateliers de charité. Cette grave crise tient en haleine l'opinion […]

Depuis 1900, le vin du midi souffre d'une terrible mévente.Face à l'effondrement des cours, les vignerons sont confortés à la misère. ils voient leurs revenus s'effondrer, tandis que leurs impots restent élevés. Le nombre de chômeurs explose.

Plusieurs communes de l' Hérault doivent même organiser des ateliers de charité. Cette grave crise tient en haleine l'opinion publique, fascinée par la durée de l'ampleur d'un mouvement unanimement suivi.

Les manifestations s'enchaînent et l'agitation ne fait que grandir :180.000 manifestants à Perpignan le 19 mai, 250.000 à Carcassonne le 25 mai et pour la grande manifestation de Montpellier du 9 juin 500.000 personnes s'y rassemblent.

L'ampleur et le ton des manifestations inquiétent le gouvernement, jusque là  passif. Il s'emploie désormais à enrayer un mouvement qui risque de se transformer en revolte. Beaucoup prévoient la chute du gouvernement d'autant plus qu'une annonce intervient , celle de la mutinerie de l 'armée deux bataillons du 17 régiment d'infanterie cantonnés dans une caserne d'Agde n'obéissent plus.

Ces jeunes hommes, arrivés la veille de Beziers et donc originaires de la region, connaissent les difficultés d'existence des vignerons et éprouvent de la sympatie pour les manifestants. Alors que les rumeurs les plus folles circulent sur les déprédations commises par les troupes dans le midi, les soldats décident de quitter leur caserne d'Agde pour rejoindre leur ville de Beziers et s'assurer que la situation y est normale.

Ils campent sur les allées Paul Riquet, s'emparent d'une poudrière et n'acceptent de regagner leurs quartiers qu'après de vagues promesses d'indulgences.

L'épisode n'aura duré que quelques heures sans provoquer de violence.

Les mutins du 17e sont transférés à Gap puis à Gafsa, dans le sud Tunisien .Ils y resterons jusqu'en mai 1908.  

444                                                        

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.