La saison des lotos a démarré avec les sapeurs-pompiers

Le fonctionnement de la vie associative nécessite des recettes financières suffisantes à chaque association…

Le fonctionnement de la vie associative nécessite des recettes financières suffisantes à chaque association ou club sportif afin de pouvoir agir tout au long de l’année. Les subventions publiques n’étant pas le moyen unique pour assurer leur pérennité, les associations bessanaises sont tenues d’organiser des actions diverses pour y arriver dans de bonnes conditions. Ainsi, tombolas et lotos sont des ressources non négligeables à Bessan.

D’octobre à juin, la municipalité met ainsi la salle des fêtes à disposition tous les dimanches pour permettre aux bénévoles d’organiser des lotos qui attirent un public particulièrement fidèle, de Bessan comme des villes et villages alentours. Considérés comme désuets pour certains, les lotos familiaux permettent à ces passionnés de jeu de passer un agréable moment chaque dimanche après-midi… tout en permettant une rentrée de fonds pour les associations qui les organisent.

Sous la houlette d’Eric Millan, adjoint au maire chargé de la vie associative, chaque association qui le désire dispose d’une date dans la saison. De même, la municipalité autorise gracieusement les associations à se positionner sur le marché dominical pour vendre des billets de tombola, là aussi pour favoriser les recettes. Il y a quelques jours, les sapeurs-pompiers ont ouvert le bal des lotos avec la foule des grands jours. Le calendrier de la saison est disponible sur simple demande en mairie.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.