Le ballet de la république ou la République du « balais » ?

Tout  au long de la campagne des élections municipales, nous avons eu à cœur…

Tout  au long de la campagne des élections municipales, nous avons eu à cœur de mettre en place un débat démocratique digne pour les agathois.
 
Nous avons respecté chaque concitoyen quelle  que soit son appartenance politique, religieuse ou sociale.
Il était important que chacun d’entre vous puisse, sans pression ni chantage, adhérer à un projet d’alternative crédible pour cette ville.
Au quotidien nous aurions eu à cœur d’initier notre action municipale dans le respect des opinions de chacun.
 
Cette action nous aurait permis de mettre en place une gestion respectueuse de chaque employé.
Quelles que soient les positions démocratiques et respectables que chacun d’entre eux  aurait pris durant cette campagne, nous ne  les aurions considéré que sur la seule base des compétences que  chacun  proposait au service de l’intérêt général.

Notre engagement était solennel et  à titre personnel, je m’étais adressé à chacun d’entre  d’elles te à chacun d’entre eux afin de leur indiquer qu’en aucun cas, une quelconque «  chasse aux sorcières » ne verrait le jour si les agathois nous confiez les responsabilités communales ;
Force est de constater que l’ équipe municipale réélue n’est  pas aussi respectueuse des fondamentaux démocratique.
Un nombre croissant et inquiétant d’agents municipaux sont « recasé », « réorienté », ou encore « placardisé » !
Ils seraient simplement « suspectés  de ne pas avoir adhéré au projet proposé par la majorité en lui préférant d’autres visions présentées par d’autre listes.

Ces méthodes d’un autre âge engendrent de profonds malaises au sein des agents communaux et représentent un gaspillage des deniers publics.

C’est avec solennité que  je demande aux élus responsables que cesse ces agissements pour le bon fonctionnement et le respect des règles élémentaires de notre démocratie locale.

 
Fabrice MUR

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.