Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

LE CAP D'AGDE - L'architecte de renom Rudy Ricciotti prié de revoir sa copie pour l'ancien Palais des Congrès

Depuis l'ouverture du nouveau palais des congrès au printemps dernier, certains capagathois s'inquiètent du devenir…

Depuis l'ouverture du nouveau palais des congrès au printemps dernier, certains capagathois s'inquiètent du devenir de l'ancien palais des congrès situé avenue des sergents.

Sur place, un bureau de vente indique la réalisation prochaine d'une résidence architecturale d'exception or, il n'y a aucun photomontage” s'étonne une voisine Michèle Gineste qui a alerté la rédaction à ce sujet dans une rubrique libre expression

“Pourquoi le projet n'est il dévoilé au public alors qu'un bureau de vente est déjà sur place ? Des amoureux du Cap d'Agde, soucieux de leur environnement aimeraient bien savoir !” s'interroge t-elle.

Un dossier présenté en conseil municipal 

Pourtant, le dossier avait été rendu public lors du conseil municipal du 26 novembre 2018 de la ville d'Agde.

A la suite d'un appel à projet lancé à l'été 2018, c'est le projet de la société montpelliéraine Ideom qui a été retenue pour la réalisation d’un projet mixte de logements à vocation touristiques et de services.

Un cahier des charges imposé au promoteur

Un cahier des charges particulièrement strict est imposé au promoteur. Le projet retenu devra notamment “s’inscrire dans la dynamique de montée en gamme de la station et contribuer à renouveler l’image de l’entrée du Cap d’Agde, assurer son rayonnement et son développement économique et à valoriser le patrimoine foncier de la collectivité” précise le texte.

De nombreux atouts 

Lors de la présentation du projet de l'architecte de renom Rudy Ricciotti, l’emploi de matériaux innovant, le traitement paysager de qualité mais également le rétablissement d'une liaison piétonne entre le môle et le port, (aujourd'hui entravées par l’actuel Palais des Congrès) avaient séduit de prime abord les autorités municipales.

Le stationnement prévu en souterrain, le concept d’animation sociale et culturelle attractif, en partenariat avec le groupement d’intérêt économique cultplace, l'offre financière supérieure de 35 % au projet concurrent et la création de  700 m2 de locaux associatifs rétrocédés à la ville avaient fini de convaincre la majorité municipale du bien fondé de ce projet.

Un calendrier retardé par la commission locale d'urbanisme

Si bien qu'un calendrier ambitieux et volontariste avait été envisagé par Ideom. Il prévoyait le dépôt et l’obtention d’un permis de construire entre janvier 2019 et avril 2019 et le démarrage des travaux en octobre 2019 mais cela était sans compter l'oeil critique de la commission locale d'urbanisme.

L'architecte prié de revoir sa copie  

Lors de la présentation des premières ébauches architecturales, nous n'avons pas été totalement séduits et nous avons demandé à ce que le volet architectural soit totalement revu. Un bâtiment de forme cubique n'est pas souhaitable ” précise Sébastien Frey, le 1er adjoint en charge du dossier. “Nous attendons les nouvelles ébauches du cabinet d'architecte pour les présenter au public” précise l'élu.

Il est vrai que lors de la présentation du projet au conseil municipal de novembre 2018, certains élus de l'opposition avaient déjà émis quelques réserves sur l'aspect esthétique du bâtiment. “Ricciotti a fait certainement fait des choses remarquables dans sa carrière dont le MuCem à Marseille, mais ce projet-là n’a rien de magnifique” regrettait Gérard Rey dans la même lignée que son chef de file, Fabrice Mur pour qui “de prime abord, cette structure ne donne pas forcément un gage de valeur. Je reste dubitatif.”

Pour l'instant, le projet est donc retourné sur la table à dessin de l'architecte où il doit être totalement revu. Du coté du promoteur, le service commercial indique qu'effectivement, “le projet n'est pour l'instant pas vraiment abouti, il est même retiré de la commercialisation“.

Le bureau de vente va être retiré

Le bureau de vente installé sur place va être d'ailleurs retiré dans les prochains jours. De quoi prendre le temps d'une large concertation dans la réalisation de ce projet structurant entre le quartier de la flânerie et le centre port et qui suscitait d'ores et déjà quelques débats ! 

 

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.