Les "Ombres nomades" d'Astrid Waliszek à La Galerie Z' jusqu'au 2 mars 2017

Jusqu'au 2 mars 2017, la galeriste Nathalie Febvre-Séverin propose, aux cimaises de la Galerie Z', à Montpellier, un événement qui change de ses expositions habituelles, axées sur le verre, la céramique et la peinture. Elle présente en effet un travail mêlant photographie et écriture d'Astrid Waliszek. Une vingtaine de "compositions", composées chacune d'une photographie en noir et blanc accompagnée d'un texte, distillent une ambiance poétique, presque de recueillement, dans la galerie. De petits trésors précieux à découvrir avec attention.

Ce projet d’exposition hors norme est né de la parution du livre Ombres nomades d’Astrid Waliszek aux éditions Jacques Flament fin 2016. Dans cet ouvrage, celle-ci faisait se côtoyer des photographies sensibles en noir et blanc avec des textes parfois liés, parfois étrangers à la photographie qui leur était associée. Férue de littérature, la galeriste Nathalie Febvre-Séverin suivait depuis longtemps déjà cette ex-journaliste et réalisatrice de documentaires devenue auteur de nouvelles, de théâtre, de poèmes et de romans. La parution d’Ombres nomades fut le déclic qu’elle attendait : elle proposa à Astrid Waliszek d’exposer des extraits de cet ouvrage à ses cimaises. L’idée relève du défi, quand on sait que l’auteur-photographe a pris le parti d’exposer ensemble ses images et ses textes dans des compositions laissant une large place à l’espace, autrement dit au blanc.

Les visiteurs sont donc invités à se plonger dans une double découverte à chaque fois : de la photographie (souvent des autoportraits jouant sur le flou, mais aussi des instants saisis sur le vif, des détails, des natures mortes…) et du texte (tantôt beau, tendre, sensible, parfois difficile, voire explicatif), environnés par une respiration blanche qui laisse la magie opérer.

L’idée d’acquérir une telle composition et de l’accrocher chez soi semble novatrice. Habituellement, on aime présenter sur ses propres murs des photographies, et éventuellement laisser sur une table un beau livre ouvert à une page qui résonne en nous. Là, les deux sont à égalité. Cette possibilité est intéressante.

Peut-être peut-on juste regretter la simplicité des cadres et de la typographie des textes, mais elle a le mérite de donner plus directement accès au texte et de ne pas parasiter les images.

Virginie MOREAU
vm.culture@gmail.com

 

Bibliographie d’Astrid Waliszek –  Topolina, roman, Grasset, 2011 • Les Ogres, théâtre, Alkémie/Classiques Garnier, 2015 • À peine assez de mes bras, poèmes, JFE, 2015 • Vu de ma fenêtre, nouvelles, Librairie Galerie Racine, 2016.

 

Informations pratiques

Galerie Z’
6, rue des Sœurs Noires
Montpellier
Tél. : 04 67 29 42 04

Horaires d’ouverture : 10h30 – 12h30 et 14h30 – 18h30.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.